/news/politics
Navigation

Les compressions vont faire mal aux artistes

Philippe Couillard
Photo d'archives Philippe Couillard

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Contrairement à ce qu’affirme le gouvernement Couillard, les compressions de 2,5 millions $ au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) vont faire mal aux artistes.

Le Mouvement pour les arts et les lettres a estimé mercredi qu’une somme de 2 millions $ sera coupée dans des programmes finançant directement les artistes, dont 700 000 $ dans le programme de subventions aux organismes artistiques.

«Ces 2 millions $ représentent des coupes directes dans les sommes disponibles pour les programmes de base», selon l’organisme.

Les 500 000 $ restants seront puisés à même le budget de fonctionnement des organismes nationaux, ce qui «affectera inévitablement les services aux artistes», a affirmé le Mouvement.

Le Mouvement pour les arts et les lettres a aussi corrigé l’affirmation du gouvernement, selon laquelle le budget du CALQ avait été revu à la hausse, en précisant qu’elle était en bonne partie attribuable au transfert de la responsabilité de subventionner l’Orchestre symphonique de Montréal, de Loto-Québec au CALQ.

L’annonce des compressions a été confirmée mardi en fin de journée par le CALQ. Quelques heures auparavant, le Mouvement pour les arts et les lettres avait ébruité cette «coupe surprise» en publiant un communiqué faisant part de son «état de choc».