/news/health
Navigation

Détecter les premiers signes d'Alzheimer 18 ans avant le diagnostic

alzheimer
Shutterstock

Coup d'oeil sur cet article

Les erreurs commises lors de tests de mémoire et de logique pourraient permettre d’évaluer les risques que court une personne de contracter l’Alzheimer, et ce, jusqu’à 18 ans avant que la maladie ne soit officiellement diagnostiquée.

Les erreurs commises lors de tests de mémoire et de logique pourraient permettre d’évaluer les risques que court une personne de développer l’Alzheimer, et ce, jusqu’à 18 ans avant que la maladie soit officiellement diagnostiquée.

C’est ce que révèle une nouvelle étude parue dans la revue American Academy of Neurology, que relaie Science Daily.

«Les changements affectant la mémoire et le raisonnement qui précèdent l'apparition de symptômes apparents de la maladie d’Alzheimer surviennent des décennies avant le diagnostic», explique l’auteur de la recherche, Kumar Rajan.

Plus de 2000 participants

Dans le cadre de cette étude, l’équipe de chercheurs a fait passer des tests de mémoire et de raisonnement à 2125 Américains, tant des Blancs que des Noirs, âgés en moyenne de 73 ans (et ne présentant aucun signe d’Alzheimer). Les participants devaient subir les tests tous les trois ans durant 18 ans.

Au terme de l’étude, 23 % des participants noirs et 17 % des participants blancs avaient développé l’Alzheimer. Les chercheurs expliquent que les participants qui ont obtenu les moins bons résultats au tout début de l’étude étaient 10 fois plus susceptibles de développer la maladie que les autres participants. 

Comme le souligne Kumar Rajan, les scientifiques s’entendent généralement pour dire que des changements physiques et biologiques apparaissent bien avant que ne se déclare la maladie.

« Si c’est vrai, alors il se peut que ces processus sous-jacents se produisent sur une très longue période, explique-t-il. Les efforts déployés pour prévenir efficacement la maladie pourraient bien nécessiter une meilleure compréhension de ces processus qui se produisent dès la force de l’âge.»