/news/society
Navigation

Montréal-Nord: pas de place pour Fredy dans la murale

Freddy Villanueva
Photo courtoisie Fredy Villanueva

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le jeune Fredy Villanueva, mort sous les balles des policiers à Montréal-Nord, le 9 août 2008, ne sera pas inclus dans la murale destinée à souligner le centenaire de la communauté.

Réagissant à cette nouvelle rapportée mardi par le quotidien «Le Devoir», le maire de l’arrondissement, Gilles Deguire a indiqué sur les ondes de LCN que «Montréal-Nord a 100 ans et il y a eu plusieurs événements en 100 ans».

«La collectivité de Montréal-Nord regarde vers son avenir et on veut avoir un avenir meilleur», a-t-il ajouté.

Accusé d'avoir la mémoire sélective, le maire de Montréal-Nord doit rencontrer vendredi les signataires d'une pétition qui demandent à ce que le jeune homme de 18 ans soit commémoré de quelconque façon dans la vaste murale composée de cinq tableaux.

«Nous souhaitons que des réflexions adéquates aient lieu afin que la murale serve aussi à démontrer que Montréal-Nord n'est pas amnésique», ont écrit les signataires d'une lettre envoyée à la ville ainsi qu'au collectif MU, qui pilote la réalisation de la murale.

Gilles Deguire ne sait pas s'il y a une place pour Fredy Villanueva dans la murale qui sera dédiée à trois thèmes: l'histoire de l'arrondissement, sa jeunesse et la cohabitation dans le quartier.

«Je vais penser au bien collectif de ma collectivité», a assuré le maire de Montréal-Nord qui ne ferme la porte à l'ajout d'un élément pour souligner la mort du jeune résident.

«Moi je veux avoir des citoyens fiers d'appartenir à une collectivité de qualité», a conclu Gilles Deguire en entrevue à LCN.

La murale sera réalisée sur la façade ouest de la Maison culturelle et communautaire

(MCC) de Montréal-Nord et de l'aréna Rolland, selon l'appel de candidatures pour l'œuvre.