/news/politics
Navigation

Québec solidaire veut étendre la consigne aux bouteilles d’eau

Québec solidaire veut étendre la consigne aux bouteilles d’eau
PHOTO COURTOISIE/JULIEN ROYAL/QUÉBEC SOLIDAIRE

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La députée de Québec solidaire Manon Massé souhaite étendre la consigne aux bouteilles d’eau en plastique, tout en concédant qu’un travail de sensibilisation et un projet d’infrastructure s’imposent.

«Les Québécois pensent que la bouteille d’eau n’a pas de valeur, ils la considèrent comme un déchet», a expliqué la députée solidaire de Sainte-Marie-Saint-Jacques en entrevue avec l’Agence QMI.

Samedi, la coopérative Les Valoristes a organisé une collecte spéciale à Montréal où exceptionnellement, même les contenants non consignés étaient récupérés. Sur les lieux, Mme Massé a en a profité pour rencontrer des citoyens afin de leur expliquer son projet.

«Un Valoriste est allé devant le Centre Bell [samedi matin] et en l’espace de 20 minutes, il a amassé 150 bouteilles d’eau, ça en dit long», a dit la députée.

La province a autant besoin d’une collecte sélective (tri des déchets) que d’un bon système de consigne, soutient Manon Massé.

«Il faut utiliser nos matières premières, a-t-elle affirmé. C’est facilement recyclable, c’est seulement qu’on manque d’infrastructure. Il est temps qu’on en développe d’autres.»

En mai, le ministre québécois de l’Environnement David Heurtel avait déclaré qu’il envisageait l’imposition d’une consigne sur les bouteilles d’eau en plastique afin d’inciter les consommateurs à les recycler. Le ministre songe également à moderniser la consigne, dont les clauses n’ont pas été modifiées depuis plus d’une vingtaine d’années.

Québec solidaire croit que le gouvernement est sur la bonne voie, mais qu’il y a encore du travail à faire.


Quelques statistiques sur la production d’une bouteille d’eau, selon Équiterre

  • Si l’on versait la quantité de pétrole utilisée pour fabriquer une bouteille d’eau dans cette même bouteille, on la remplirait au quart.
  • Trois litres d’eau sont nécessaires pour fabriquer une bouteille d’eau.
  • Une quantité de 0,09 kilogramme de CO2 sont émis lors de la fabrication, participant ainsi à l’émission de gaz à effet de serre.
  • Une bouteille sur six est recyclée.
  • Il faut 1000 ans à une bouteille d’eau en plastique pour se décomposer.