/news/education
Navigation

Comment se sortir du cauchemar des devoirs?

Comment se sortir du cauchemar des devoirs?
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Pour la majorité des parents, l’heure des devoirs peut représenter un véritable casse-tête. Plusieurs trucs existent toutefois pour mieux passer au travers.

Frédéric Blanchet, directeur général adjoint chez Allô prof, souligne que le site web de l’organisme d’aide aux devoirs regorge d’astuces pour les parents et les élèves.

 
Parmi les multiples conseils, on suggère d’établir un temps obligatoire à tous les soirs pour faire les devoirs, pour enlever la tentation de les faire en vitesse ou « d'oublier » ses devoirs.
 
Si jamais l’enfant ne veut pas faire ses devoirs lui-même, un bon truc est de l’aider seulement s’il fait des efforts pour trouver la solution et on suggère de ne jamais lui donner directement la réponse.
 
Diviser le travail en petites étapes pour rendre la tâche moins imposante est également une bonne option.
 
Et si jamais les parents ne sont pas à la maison, il est recommandé de lui téléphoner au début et à la fin de sa période de travail, pour s’assurer qu’il fait ses devoirs.
 
Parler au prof
Selon une vaste enquête réalisée pour le compte d'Allô prof et dévoilée mercredi, 82% des parents jugent que la période des devoirs représente un défi.
 
«Les nouvelles façons dont les disciplines sont enseignées posent problème aux parents. L’enfant pose problème, le temps pose problème», explique Thierry Karsenti, qui a dirigé l’enquête.
 
Il suggère que dans certains contextes, il peut être utile que les parents sensibilisent les professeurs de leur enfant.
 
«Les devoirs trop longs et trop difficiles sont contre-productifs», affirme le professeur. 
 
Pas une béquille
Si Allô prof peut être vu comme une bonne ressource pour l’aide aux devoirs, Frédéric Blanchet souligne que l’organisme est un service complémentaire et non une béquille.
 
«Pour un parent trop occupé, ça se pourrait qu’il finisse par se dire qu’Allô prof est là comme back up. Mais ces parents-là doivent comprendre que c’est leur responsabilité comme parents d’aider l’élève, c’est d’abord à eux de le faire», affirme-t-il.