/news/politics
Navigation

Deux poids deux mesures pour le ministre Blais?

Deux poids deux mesures pour le ministre Blais?

Coup d'oeil sur cet article

Une photo du ministre de l’Éducation du Québec, François Blais, entouré d’écoliers, refait surface sur la Toile, quelques heures après sa sortie visant à dénoncer «l’utilisation des enfants» pour former des chaînes humaines autour de 260 écoles publiques de la province.

Une photo du ministre de l’Éducation du Québec, François Blais, entouré d’écoliers, refait surface sur la toile, quelques heures après sa sortie visant à dénoncer «l’utilisation des enfants» pour former des chaînes humaines autour de 260 écoles publiques de la province.

M. Blais a vivement critiqué, hier matin, la participation des élèves aux manifestations organisées par le regroupement Je protège mon école publique! afin de protester contre les compressions imposées par le gouvernement Couillard au milieu de l’éducation. «Le rôle que jouent les enfants à certains endroits, ça m’inquiète», a-t-il déclaré.

«Les enfants ne devraient pas être mêlés à la politique, surtout lorsqu’ils ne la comprennent pas, dans un contexte où les plus petits vivent parfois de l’anxiété lors de la rentrée à l’école. C’est très difficile pour ceux qui arrivent de comprendre la nature des messages que l’on veut livrer», a poursuivi le ministre.

Une photo refait surface

En mai dernier, le ministre a pourtant lui-même posé aux côtés d’un petit groupe d’écoliers de l’école primaire Maria-Goretti de Charlesbourg. M. Blais était sur place pour annoncer la mise sur pied par le gouvernement du Québec d’un fond de 2,4 millions $ visant à embellir des cours d’école.

«J’ai le plaisir de vous annoncer que vous profiterez bientôt d’une cour d’école améliorée par de nouvelles aires de détente et des îlots de verdure. J’espère que ce coin de nature aménagé ici, à l’école Maria-Goretti, vous donnera l’envie d’être actifs et vous permettra de faire le plein d’énergie nécessaire pour apprendre», avait déclaré le ministre Blais, entouré d’élèves spécialement invités pour l’annonce.

La photo du ministre, partagée par des internautes dans les médias sociaux, a suscité de nombreux commentaires, mercredi.