/lifestyle/food
Navigation

Sans prétention, cool et branché

Coup d'oeil sur cet article

Ils sont encore jeunes, beaux et dynamiques, un peu hipsters sans le vouloir, mais surtout sympathiques et créatifs jusqu’au bout des orteils.

Paquebot, leur café ouvert en juillet dernier sur Bélanger dans le quartier Rosemont, leur ressemble. Un endroit sans prétention, cool et branché, décoré au goût du jour avec ses murs de briques, ses comptoirs de bois laqués et ses grandes tables communes faites de planches de bois recyclé. Un endroit chaleureux où l’on sirote de délicieux cafés de la troisième vague tout en travaillant sur son ordinateur sans se soucier du temps qui passe.

un café différent

Si on a beaucoup parlé d’eux cet été, c’est pour vanter les ­mérites de leur nitro cold brew, un café nouveau genre déjà ­populaire chez nos voisins du Sud. Il est infusé à froid puis mélangé à de l’azote avant d’être servi comme une bière en fût à l’aide d’une pompe. Une idée rafraîchissante qu’on peut aussi déguster en cocktail glacé sans alcool.

« Nous sommes parmi les premiers à offrir ce café à Montréal », note Simon-Louis Brosseau Fournier, barista globe-­trotteur et copropriétaire du ­Paquebot avec Jimmy Ledoux et Samuel Perreault.

Le procédé donne un café sans amertume dont le goût acidulé rappelle celui du pamplemousse. Sa texture est crémeuse un peu comme la cream ale. Au Paquebot, on le prépare avec les grains de la brûlerie torontoise Pilot, un café éthiopien au goût fruité qui fonctionne très bien en cold brew, selon Simon.

C’est un de ses partenaires, aussi copropriétaire du restaurant Les Folies sur Mont-Royal, qui est rentré de New York avec cette idée. Personnellement, je préfère encore le café chaud, mais il faut croire que le goût plaît puisque la tendance se répand rapidement chez les amateurs de café. On peut aussi en déguster au bar La Distillerie de Montréal et au café Cafellini de Saint-Bruno.

Jeter l’ancre

Bohème dans l’âme, Simon ­raconte qu’il parcourait le monde depuis l’âge de 26 ans lorsque ses collègues, pour qui il a travaillé au restaurant Les Folies entre deux escapades, lui ont demandé de rentrer au port pour construire avec eux leur Paquebot.

C’est en travaillant dans le ­milieu de la restauration en Australie qu’il a appris à faire du bon café. « En 2001, les Australiens savaient déjà comment faire du café parfait, dit-il. Ils m’ont tout appris. »

Natif du Vieux-Longueuil, passionné de snowboard, il a toujours rêvé de devenir chef. À quarante ans, le voilà barista en chef, à la barre de son propre café. Une envie soudaine de se stabiliser peut-être? L’avenir le dira.

Pour l’instant, il se dit très heureux là où il est. «J’ai trouvé ici une belle qualité de vie», dit-il. Un endroit où il peut exploiter sa créativité, développer ses talents manuels, partager ses souvenirs de voyage, sa passion pour le café bien fait et encourager les produits d’ici, faits par des gens d’ici.

Produits vedettes

Photo courtoisie, Café Paquebot

Nitro cold brew

Café éthiopien infusé à froid puis mélangé à de l’azote avant d’être servi comme une bière en fût à l’aide d’une pompe pour lui donner une texture crémeuse.

Cocktail glacé Titonic

Un mélange de Nitro cold brew, tonic maison fait à Montréal, bitter rhubarbe et citron.

Cocktail glacé Empress of Bélanger

Nitro cold brew, lait, sirop simple et bitter choco chili.


Café Paquebot

2110, rue Bélanger

Montréal ( Québec )

( 514 ) 439-4344