/news/society
Navigation

Le Marathon de Montréal dévié par les chantiers

Des cols bleus travaillaient d’arrache-pied hier pour achever un important chantier à l’intersection des rues Laurier et Brébeuf, où se trouvera la ligne de départ de la course du 10 kilomètres du Marathon de Montréal dimanche.
Photo christopher nardi Des cols bleus travaillaient d’arrache-pied hier pour achever un important chantier à l’intersection des rues Laurier et Brébeuf, où se trouvera la ligne de départ de la course du 10 kilomètres du Marathon de Montréal dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Il y a tellement de chantiers dans la métropole que le Marathon de Montréal a dû modifier son parcours pour la première fois de son histoire.

«Ce n’est jamais arrivé qu’on ait dû dévier le parcours de la course, mais cette année, à cause des chantiers, on a dû faire de petits ajustements à quelques endroits», révèle la porte-parole de l’événement, Caroline Lavoie.

Deux chantiers en particulier ont causé certains problèmes à l’équipe qui organise la plus grande course à pied du Québec.

Premièrement, le chantier entourant l’autoroute Bonaventure – présentement en cours de démolition – a obligé l’équipe de planification à faire passer les coureurs sous la structure.

«Avant, on passait sur le viaduc qui longeait l’autoroute, mais maintenant on va passer sur la piste cyclable en dessous qui a été élargie à quatre mètres pour accueillir tout le monde», explique Mme Lavoie.

Deuxièmement, l’importante réfection de la rue Saint-Joseph à la hauteur de Saint-Denis forcera les participants à se partager le côté nord de la rue, plutôt que de passer sur le côté sud comme à l’habitude.

Correctifs complexes

Au final, les différents correctifs ont obligé l’organisation d’ajuster le parcours de près de 10 mètres à quelques endroits sur le trajet. Un chiffre qui ne semble d’emblée pas très important, mais qui a causé un certain mal de tête à l’équipe de planification.

«La distance est homologuée au ruban à mesurer pour s’assurer que c’est exactement 42,195 km [...] Dévier un parcours qui est fait si rigoureusement et depuis si longue date ne se fait qu’en cas d’urgence», indique Mme Lavoie.

D’ailleurs, la Ville de Montréal est dans une course contre la montre pour terminer un important chantier à l’angle des rues Brébeuf et Laurier... soit la ligne de départ de la course de 10 kilomètres.

Selon le porte-parole Philippe Sabourin, la municipalité effectue des travaux de construction et reconstruction de saillies, de trottoirs et de mise aux normes des feux de circulation.

Le chantier d’envergure devrait être fini d’ici vendredi, soit deux jours avant la compétition.

«Les travaux ont commencé plus tard que prévu en raison des planches de signalisation de l’entrepreneur qui ont été jugées non conformes», a écrit M. Sabourin par courriel.

Celui-ci a ajouté que les cols bleus doivent toujours refaire le bétonnage du trottoir, du mail central ainsi que de la dalle en béton de la route, parachever les travaux de pavage et terminer l’aménagement paysager (terrassement).

Le Marathon de Montréal en quelques points:

  • Première course en 1979
  • Départs offerts: 1 km (enfants), 5 km, 10 km, demi-marathon (21,1 km) et marathon (42,2 km)
  • Nombre de participants: 32 000
  • Record sur le parcours : 2 h 13 min 45 s chez les hommes, 2 h 33 min 21 s chez les femmes