/lifestyle/food
Navigation

Un prince bien gourmand

Coup d'oeil sur cet article

Un restaurant qui se nomme Albert, cela m’interpelle. Mon père s’appelait Albert, c’est aussi mon deuxième prénom, et mon ami qui m’accompagne pour ce repas s’appelle également Albert...

Bon, évidemment, les propriétaires n’ont pas pensé à moi en imaginant le nom de leur resto. Non, c’est plutôt la statue du mari de la reine Victoria, située en contrebas du restaurant, qui les a inspirés.

Style de restaurant

Bistro très achalandé le midi, plus relaxe et décontracté le soir. Le menu est court, j’aime ça, cela permet au chef de bien gérer ses mises en place et d’avoir une belle rotation de matières premières. Sauf pour le cresson! J’y reviendrai plus tard. Les plats sont des petites portions, vous pouvez facilement naviguer dans le menu au gré de vos envies et de votre faim. Les prix sont très doux, c’est bien.

Décor

Les propriétaires d’Albert ­bistro ont la volonté et le talent pour faire de ce lieu un succès. Ils ont donc aménagé un environnement contemporain, facile d’accès. On s’y sent bien et en toute simplicité. Des tons gris, du métal brossé, du bois. Sympa!

Ambiance

La douceur de la formule apéro de 15 h à 22 h contraste avec la formule fusée du midi où les clients n’ont que très peu de temps pour manger avant de ­retourner au bureau ou à leurs occupations. Si vous optez pour la formule apéro, vous serez exactement dans cette sensation, relaxe, comme tout bon apéro devrait être pris. Musique bien choisie, on a envie de prolonger le temps finalement.

Clientèle

Déjà beaucoup d’habitués si je me fie à mes espions. C’est de bon augure. Il doit y avoir quelque chose de réconfortant. On me dit que la cuisine est aussi bonne le midi que le soir et que le service accueil y est fort sympathique.

Le repas

Pour commencer, concombres de Jérémie, le petit producteur de légumes du chef. Petits, ­croquants, frais, savoureux et presque doux, voilà un petit ­encas à 2 $ qui tombe à pic. ­Tartinades de truite, fenouil et orange. Un petit délice, onctueux et rafraîchissant en même temps. On se régale. Salade de légumes croquants, mozzarella di Bufala, purée de pois chiches. Les légumes sont parfaits, comme la mozzarella, nous sommes surtout séduits par l’assaisonnement, très bien balancé. Escargots de Bourgogne, parmesan, jus de viande et brioche. La préparation la moins convaincante de la soirée. Burger de bœuf, comtomme, oignons rôtis, poivrons et mayo à l’ail confit. Un bon burger qui a surtout l’avantage d’être fait avec amour et c’est déjà beaucoup. Comment le sait-on? C’est simple, le travail fait sur les oignons et les poivrons prouvent que le chef se donne bien du mal. La présentation du demi-burger devrait être revue avec un mini pain, une mini boulette... Tartare de bœuf vraiment formidable, un des meilleurs mangés depuis longtemps. Malheureusement, après les fleurs, le pot... Et le pot, eh bien ce sont les pousses de cresson défraîchies et fanées déposées sur le tartare. Une erreur décevante alors que le ­repas est d’une belle satisfaction. Dommage, mais bon, une erreur qui ne remet pas en cause ma satisfaction d’ensemble du Albert bistro. Pommes paille formidables, je vous les recommande ­vivement. Deux petits desserts savoureux pour conclure.

Le service

Un constat actuel et j’en suis bien heureux. Avez-vous remarqué, vous aussi, que les nouveaux bons restaurants de Montréal ont également un bon service agréable et chaleureux? La chose se confirme à l’Albert bistro.

Carte des vins

Petite carte des vins à prix doux. N’hésitez pas à demander conseil, vous ne serez pas déçus.

Albert bistro

★★★

Coup de toque

Une belle adresse gourmande et conviviale.

Coup de torchon

Des petits ajustements à faire, mais le talent et la volonté de bien faire rassure pour l’avenir.

Combien ça coûte ?

Entre 30 $ et 40 $ par personne, moins cher le midi.

L’adresse

Albert Bistro

1035, Côte du Beaver Hall, Montréal GPS : H2Z 1S5

Téléphone : 514 439-0665