/news/politics
Navigation

Élections fédérales: Le vote à visage couvert de toutes les façons

Coup d'oeil sur cet article

Qu’ils aient le visage couvert par un niqab ou un sac à patates, les électeurs pourront voter voilés de la façon qu’ils le souhaitent lors du scrutin, assure Élections Canada.

 

L’électeur André Landry a pris une photo de lui avec ce sac de patates sur la tête jeudi dernier, indiquant qu’il irait voter le 19 octobre avec le visage ainsi voilé.
Photo Facebook
L’électeur André Landry a pris une photo de lui avec ce sac de patates sur la tête jeudi dernier, indiquant qu’il irait voter le 19 octobre avec le visage ainsi voilé.

En fait, les électeurs qui refuseront de dévoiler leur visage lors du vote fédéral dans un mois n’auront qu’à prêter serment.

«On comprend que les gens soient tannés. On ne peut pas condamner des citoyens qui respectent la loi.» Dominic Vallières, Bloc québécois

Il y a quelques jours, le mouvement «Le 19 octobre, je vote voilée» a été lancé sur Facebook par une citoyenne de Longueuil, Catherine Leclerc. Cette dernière a créé la page en réaction à la décision de la Cour d’appel fédérale, qui a confirmé la semaine dernière le port du niqab lors des cérémonies de citoyenneté.

Déjà, près de 5000 abonnés Facebook ont indiqué qu’ils prendraient part au mouvement «Je vote voilée», qui semble prendre de l’ampleur.

Jeudi dernier sur sa page Facebook, l’électeur André Landry a même mis une photo de lui avec un sac de patates sur la tête, indiquant qu’il irait voter le visage ainsi voilé. En date de lundi, sa photo avait été partagée près de 11 000 fois.

Silence radio

Ce mouvement semble être une patate chaude pour le Parti libéral du Canada et pour le Nouveau Parti démocratique. Lundi, les deux partis ont refusé de commenter «Je vote voilée» au Journal.

Le Parti conservateur du Canada a aussi refusé de commenter au Journal, mais il a rappelé par courriel que le parti s’est engagé, s’il est élu, à déposer dans les 100 jours un projet de loi pour forcer la prestation du serment de citoyenneté à visa­ge découvert.

En fait, seul le Bloc québécois prend clairement position en faveur du vote à visage découvert.

«On comprend que les gens soient tannés. On ne peut pas condamner des citoyens qui respectent la loi, répond Dominic Vallières, directeur des relations de presse. Le mouvement (sur Facebook) cristallise une opinion qu’on a depuis longtemps.»

Pas de nuance

À Élections Canada, aucune mesure spéciale ne serait mise en place si des milliers de personnes allaient voter en étant voilées.

«Qu’il y en ait 2000 ou 300, ils sont tous les bienvenus et on ne fait pas de nuances. La loi est claire», dit Pierre Pilon.

«On parle surtout de visage couvert, on ne fait pas de nuance si c’est religieux ou pas», ajoute-t-il.

 

Comment voter le visage voilé

  • Lorsqu’un électeur dont le visage est couvert se présente à un bureau de vote, on lui demande de se découvrir le visage.
  • Si l’électeur refuse, on lui deman­de de prêter serment par écrit pour attester sa qualité d’électeur. L’électeur doit ensuite présenter une preuve d’identité et d’adresse, comme tout autre électeur, avant de voter.
  • Élections Canada n’a pas compilé de statistiques des électeurs qui ont voté à visage couvert lors des élections en 2011.

Source: Élections Canada

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.