/elections/misc
Navigation

Un député sortant se verse du «pétrole» sur la tête

À ce rythme-là, le candidat n’aura plus aucune chemise le jour du vote.
Capture d'écran. À ce rythme-là, le candidat n’aura plus aucune chemise le jour du vote.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir plongé dans le fleuve Saint-Laurent pour dénoncer l’inaction des partis politiques fédéraux en matière d’environnement, le président de Forces et démocratie, Jean-François Larose, récidive avec une deuxième vidéo de campagne. Et rassurez-vous, le résultat est tout aussi surréaliste.

Après avoir plongé dans le fleuve Saint-Laurent pour dénoncer l’inaction des partis politiques fédéraux en matière d’environnement, le président de Forces et démocratie, Jean-François Larose, récidive avec une deuxième vidéo de campagne. Et rassurez-vous, le résultat est tout aussi surréaliste.

Dans ce deuxième enregistrement, le candidat dans la circonscription de La Pointe-de-l’Île se verse un seau rempli d’un liquide s’apparentant à du «pétrole» sur la tête.

Avec cette nouvelle campagne, le parti souhaite montrer son opposition au projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada. «Ce n’est pas acceptable. Ensemble, on va faire en sorte ça va changer», lance le député sortant, juste avant de se verser le «pétrole» sur la tête.

«Est-ce que c’est vraiment ça notre choix? Est-ce que c’est vraiment ça qu’on laisse à nos enfants?», se demande l’élu, alors qu’il se tient devant un carré de sable pour enfants transformé, pour les besoins de la cause, en une réplique des sables bitumineux de l’Ouest canadien.