/elections/pc
Navigation

Jason Kenney fait l’éloge de la conquête de la Nouvelle-France

Jason Kenney fait l’éloge de la conquête de la Nouvelle-France
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le site d'informations PressProgress a publié une vidéo dans laquelle on voit le candidat conservateur Jason Kenney citer la conquête de la Nouvelle-France comme un bon exemple de multiculturalisme.

Les images sont tirées d’une discussion publique tenue en 2012 portant sur les origines de la démocratie à laquelle M. Kenney prenait part. Elles ont été publiées par le site progressiste PressProgress, affilié à l'Institut Broadbent.

Jason Kenney est devenu Ministre de la défense en février 2015. Dans l'extrait vidéo, il parle de la conquête de la Nouvelle-France en 1760 comme un exemple de multiculturalisme réussi. Avançant du même coup que les Britanniques ont permis aux Français de préserver leur langue, leurs lois et leurs institutions. 

Selon la plupart des historiens, la promulgation de l'Acte de Québec, en 1774, par lequel était protégé la langue, la religion et le code civil français des Canadiens français de la Province de Québec, avait essentiellement pour but d'éviter à la colonie nouvellement conquise de se joindre aux révolutionnaires américains. De plus, neuf ans plus, la Proclamation royale de 1763 appelait justement à l'assimilation des Canadiens français à l'empire britannique.

Dans un autre extrait, Jason Kenney se prononce sur un malentendu concernant le multiculturalisme. Au lieu d'être présenté comme une réalité sociale, le multicuralisme aurait été imposé comme une théorie par des enseignants marxistes radicaux à travers l'Europe et l'Amérique du Nord. Toujours selon Kenney, cette confusion aurait eu pour effet de «supprimer complètement le patrimoine chrétien du Canada et de l'Europe.»