/elections/misc
Navigation

Un candidat libéral a uriné en public entre deux poignées de main

Un candidat libéral a uriné en public entre deux poignées de main
Facebook, Marc Pettersen

Coup d'oeil sur cet article

Le candidat libéral dans Jonquière, Marc Pettersen, se retrouve dans une situation embarrassante après avoir uriné en public avant de serrer des mains.

L’histoire a été ébruitée par la station Radio X au Saguenay, CKYK 95,7, après que des employés d'un CLSC à proximité eurent aperçu M. Pettersen se soulager entre deux poignées de main électorales, mercredi sur le boulevard Harvey.

 

Campagne de salissage?

M. Pettersen a refusé d’accorder une entrevue au Journal. Son attachée de presse, Mélanie Boucher, a toutefois indiqué qu’il «n’a pas uriné de façon à être vu en public».

Elle a aussi affirmé que M. Pettersen est «victime d’une campagne de salissage» depuis qu’un récent sondage le place deuxième dans la course.

Règlement municipal

Candidat au prochain scrutin fédéral, M. Pettersen est conseiller municipal à la Ville de Saguenay, dans l’arrondissement de Chicoutimi.

En urinant à l'extérieur, le conseiller a contrevenu à un règlement municipal.

Il est défendu de satisfaire à quelque besoin naturel que ce soit, dans toute place publique ou [tout] endroit public, en urinant ou en déféquant, sauf aux endroits aménagés à cette fin. 

 

Bien que Mme Boucher ait refusé de confirmer l'information, M. Pettersen a avoué ses torts dans un message privé envoyé sur Facebook à un animateur de Radio X.

Après la publication de cette histoire jeudi après-midi, M. Pattersen s'est excusé publiquement.

Une autre controverse

Ce n’est pas la première fois que M. Pettersen est plongé dans une controverse. En 2011, il avait invité l’animateur de radio X Carl Monette à l’affronter dans un combat de boxe.

À l’époque, M. Pettersen l’avait convié sur le ring parce qu’il en avait assez d’être intimidé par l’animateur radio. Il affirmait même qu’il s’en prenait à sa femme et à ses enfants.

Le combat n’avait finalement pas eu lieu puisque M. Pettersen s’était désisté.