/news/politics
Navigation

Margaret Sinclair Trudeau fière de son fils

Margaret Sinclair Trudeau fière de son fils
REUTERS

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Transportée de joie par la victoire de son fils, Margaret Trudeau, la mère du nouveau premier ministre du Canada, a hâte de retourner au 24 rue Sussex, mais comme grand-mère cette fois-ci.

En entrevue à la radio de CBC, Mme Trudeau, qui a vécu dans la célèbre demeure dans les années 1970 avec Pierre Elliott Trudeau, a d’abord expliqué combien elle était fière de son fils Justin qui a passé la majeure partie de sa vie à s’améliorer et à parfaire ses connaissances, pour finalement atteindre son but.

«C’est le rêve de toutes les mères de voir leur fils se réaliser pleinement et exploiter le meilleur de lui-même», a-t-elle dit.

Mme Trudeau estime que sa belle-fille Sophie Grégoire est beaucoup mieux préparée qu’elle-même à l’époque pour vivre sa vie aux côtés du premier ministre du Canada.

«Sophie épaule Justin depuis 10 ans, elle est son âme sœur, elle mérite tout ce qui arrive aujourd’hui», a dit Mme Trudeau.

En ce qui la concerne, elle croit qu’elle n’avait pas la maturité nécessaire pour mener l’existence de première dame. «Je n’avais que 22 ans, je connaissais Pierre [qui était de 30 ans son aîné] depuis peu de temps, j’étais dépassée par tout ce qui arrivait», a-t-elle dit, ajoutant que par moment elle a souffert de grande solitude, loin des gens de son âge, dans cette demeure.

Margaret Trudeau est convaincue que sa belle-fille a tout ce qu’il faut pour bien s’épanouir dans cet environnement. «Elle est super organisée, c’est la femme la plus aimante que je connaisse!» a-t-elle affirmé.

«Maintenant, je retournerai dans cette maison, mais en tant que grand-mère. Je pourrai ainsi plaisanter tant que je veux, car on dira que je ne suis qu’une vieille sénile!» a-t-elle lancé en blaguant.