/elections/pc
Navigation

Le Parti libéral demandera un recomptage dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup

Le conservateur Bernard Généreux a remporté la victoire par 265 voix de majorité lundi dernier devant la libérale Marie-Josée Normand.
Photo d'archives Le conservateur Bernard Généreux a remporté la victoire par 265 voix de majorité lundi dernier devant la libérale Marie-Josée Normand.

Coup d'oeil sur cet article

RIVIÈRE-DU-LOUP |  Pour une deuxième fois en deux élections, le conservateur Bernard Généreux pourrait devoir composer avec un recomptage judiciaire dans son comté de Montmagny-L’Islet-Kamouraksa-Rivière-du-Loup.

Celui qui qualifiait lundi l’échange de votes serré entre la libérale Marie-Josée Normand et lui-même «d’expérience traumatisante» pourrait devoir faire face à une situation similaire qu’en 2011.

À l’élection de 2011, il avait élu par 145 voix de majorité. Un recomptage judiciaire avait été demandé par le NPD et son candidat François Lapointe. Finalement, c’est le néo-démocrate qui l’avait emporté et qui avait occupé le poste de député pendant quatre ans.

Demande demain

Cette fois, en 2015, Bernard Généreux a remporté la victoire par 265 voix de majorité lundi dernier devant la libérale.

«Nous avons avisé la directrice des élections ici, madame Couillard, de notre intention de déposer demain une demande de recomptage. Par la suite, ce ne sera plus

entre nos mains», a indiqué Yvan Godbout, responsable des communications pour la campagne de madame Normand. Il appert que le nombre de bulletins de vote rejetés dépasse le nombre de 800 et que certaines irrégularités auraient été constatées.

Un juge devra statuer s’il accepte ou non d’aller de l’avant avec un recomptage rapidement.

Pour sa part, Bernard Généreux a quitté la région pour quelques jours pour une partie chasse.

Il a toutefois publié sur sa page Facebook la réaction suivante : «J’ai appris que l’équipe de Marie-Josée Normand et du Parti Libéral du Canada ont pris la décision de déposer une requête demandant un recomptage judiciaire à la suite de l’élection de lundi où une majorité de 269 voix a confirmé ma victoire. Si la requête est jugée recevable par les autorités, j’entends bien défendre adéquatement mes intérêts en y déployant les ressources juridiques nécessaires. D'ici la fin du processus, je ne souhaite émettre aucun autre commentaire».