/finance/business
Navigation

Vidéotron investit 35 M$ à Québec

La firme agrandit son centre d’hébergement de données

La présidente et chef de direction de Vidéotron, Manon Brouillette.
Photo Le Journal de Québec, Pascal Huot La présidente et chef de direction de Vidéotron, Manon Brouillette.

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Vidéotron agrandit son centre d’hébergement de données 4Degrés à Québec. Les investissements totaliseront 35 millions $.

«Cet investissement témoigne de notre volonté de faire de la ville de Québec un pôle majeur de nos affaires dans ce secteur prometteur», a indiqué mardi la présidente et chef de direction de Vidéotron, Manon Brouillette, devant les membres de la Chambre de commerce de Québec réunis au Centre Vidéotron.

Ce nouvel investissement de 35 millions $ s’ajoute aux 36 millions $ investis par Vidéotron en mars dernier pour acquérir 4Degrés à Québec.

Mars 2016

Le projet d’agrandissement, qui sera terminé en mars 2016, permettra la construction d’un nouvel immeuble abritant deux salles supplémentaires de serveurs.

Le centre d’hébergement 4Degrés triplera sa superficie consacrée aux serveurs, passant de 10 000 à 33 000 pieds carrés.

Une fois agrandi, le centre de données de Québec situé dans le Parc technologique sera connecté au futur centre de données de Vidéotron à Montréal par un réseau de fibres optiques.

Le mois dernier, Vidéotron a confirmé la construction d’un centre d’hébergement de 40 millions $ dans le Technoparc de Montréal. Ce qui devrait permettre à Vidéotron de devenir le seul fournisseur au Québec à offrir une redondance intraprovinciale certifiée Tier III.

Axes de croissance

En raison de la faiblesse du dollar canadien, Vidéotron dit entrevoir des occasions uniques d’affaires dans le secteur de l’hébergement de données auprès des entreprises présentes à l’international.

Ces entreprises recherchent des centres d’hébergement fiables, capables d’échanger rapidement des données avec les États-Unis et l’Europe.

Au cours des cinq prochaines années, Vidéotron travaillera à développer plusieurs axes de croissance.

Parmi celles-ci, le secteur de la téléphonie mobile demeure une priorité, selon Mme Brouillette.

Vidéotron, qui compte actuellement 700 000 clients de son service de téléphonie mobile au Québec, veut devenir numéro un.

Vidéotron dit détenir actuellement 14 % des parts de marché en sol québécois dans la téléphonie mobile.

Le secteur des services aux entreprises est également appelé à connaître une forte expansion. Au Québec, Vidéotron compte une entreprise sur deux comme client, dont 10 000 dans la région de Québec et 65 000 dans la métropole.

Par ailleurs, pour marquer sa présence au centre-ville de Québec, Vidéotron ouvrira prochainement un magasin de 2000 pieds carrés dans le quartier Saint-Roch.

Cette boutique-phare Vidéotron comprendra notamment plusieurs postes de travail réservés à ses clients d’affaires de passage dans la capitale.