/entertainment/movies
Navigation

X-Men de retour à Montréal

X-Men : Apocalypse
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Les mutants de X-Men seront de retour à Montréal en janvier. Après avoir passé tout l’été dans la métropole, la méga-production X-Men: Apocalypse se réinstallera en effet en ville au début 2016 pour le tournage de scènes supplémentaires du film.

Le réalisateur Bryan Singer et son imposante équipe de production débarqueront donc dans les Studios Mel’s après les vacances de Noël pour ce «reshoot» (tournage de scènes supplémentaires).

«Ils vont s’installer dans deux de nos studios au début janvier et ils devraient tourner pendant quelques semaines, a indiqué au Journal Michel Trudel, le grand patron des Studios Mel’s.

«C’est X-Men, alors c’est gros. Ils ne font pas les choses à moitié.»

On ignore encore quelles vedettes du film se déplaceront à Montréal pour ces quelques semaines de tournage, mais il semble que Hugh Jackman (alias Wolverine) sera de la partie.

Il est assez fréquent pour ce genre de méga production hollywoodienne de retourner en tournage pendant l’étape du montage. Ce processus forcément très coûteux permet au réalisateur de peaufiner son film en tournant des scènes qui améliorent son intrigue. Certains le font aussi parfois pour tourner plusieurs fins différentes, afin d’avoir plus d’options au moment du montage.

Bryan Singer était d’ailleurs lui-même revenu à Montréal il y a deux ans pour filmer des scènes supplémentaires de son film X-Men: Jours d’un avenir passé, qui avait aussi été tourné dans la métropole à l’été 2013.

L’équipe de <i>X-Men</i> avait construit à l’été 2013 cet immense studio extérieur à Montréal.
Photo d'archives
L’équipe de X-Men avait construit à l’été 2013 cet immense studio extérieur à Montréal.

Retombées

Rappelons que l’équipe de X-Men: Apocalypse a passé tout l’été (et une partie du printemps) à Montréal pour le tournage du film. Jennifer Lawrence, Michael Fassbender, James McAvoy et Olivia Munn font partie de la distribution de sixième film de la populaire saga. Le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec évalue les retombées économiques de ce tournage à 130 millions de dollars.

X-Men n’est pas la seule production hollywoodienne à prolonger son séjour à Montréal. Comme Le Journal l’annonçait il y a deux semaines, la série télé américaine Quantico restera en ville quatre mois de plus que prévu (et donc jusqu’en avril 2016) après que la chaîne ABC eut commandé six nouveaux épisodes. Produite par Disney, cette nouvelle série d’action obtient de bonnes cotes d’écoute pour sa première saison diffusée cet automne.