/news/health
Navigation

Des personnes âgées attendent 4 ans pour une place en CHSLD

CHSLD
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

L’attente pour une place permanente en CHSLD pour une personne âgée peut durer trois ans, voire quatre ans, à certains endroits au Québec, a appris TVA Nouvelles grâce à des informations obtenues par la Coalition avenir Québec (CAQ).

La Protectrice du citoyen a déjà dénoncé des cas de personnes âgées en lourde perte d'autonomie qui changent de CHSLD plusieurs fois de suite.

Le porte-parole de la CAQ en matière de santé, François Paradis, entend des histoires d'horreur semblables chaque jour. «Notamment le cas d'une dame qui, en 13 semaines, a été transférée quatre fois», a-t-il souligné.

Avec son équipe, le député caquiste a essayé de connaître la situation des personnes âgées dans les CHSLD du Québec. «Il y a 3527 aînés qui sont en attente d'une place en CHSLD», a-t-il indiqué.

Le ministère de la Santé a réduit le nombre de lits de 39 636 lits en 2010 à 38 353 en 2014. «C'est 1283 places de moins», a précisé François Paradis.

Le ministère n'a pas pu lui dire quel est le délai moyen d'attente avant qu'un aîné obtienne la place de son choix dans un CHSLD. Il ne connaît pas non plus le nombre de lits de transitions disponibles en attendant.

La CAQ s'est adressée directement aux établissements et a fait une compilation. À certains endroits, la situation est préoccupante. «Pour le centre d'hébergement à Limoilou, le temps moyen en lits d'hébergement transitoires, c'est 29 mois», a expliqué M. Paradis.

Dans ces documents qu'elle a obtenus, la CAQ a pu constater que le temps d'attente pour obtenir une place permanente dans un CHSLD varie considérablement d'une région à l'autre et même d'un quartier à l'autre. Il est de 16 jours en Mauricie, 20 au Saguenay-Lac-Saint-Jean, 36 en Estrie, 92 en Outaouais, 346 en moyenne à Québec, de 206 à 401 jours selon les quartiers.

Il y a cependant des endroits où l'attente semble interminable. Au CHSLD des Escoumins, elle atteint 365 jours. Ailleurs: CHSLD Sainte-Adèle, 429 jours; Accueil du Rivage, en Montérégie, 592; CHSLD Vigi Pierrefonds, 945; CHSLD Du Boisé, à Québec, 1,397 jours; Pavillon Alfred-Desrochers, de l'Institut de gériatrie de Montréal, 1444 jours, soit une attente de plus de quatre ans.

«Il y a de fortes chances que, malheureusement, l'aîné décède avant d'avoir le milieu de vie qu'il souhaitait», a ajouté François Paradis qui demande l'intervention du ministre de la Santé.