/news/society
Navigation

Jasmin Roy transporte sa cause en France

Jasmin Roy en France
Le Français Jacky Pamart a invité Jasmin Roy à venir parler d’intimidation.

Coup d'oeil sur cet article

L’intimidation et l’homophobie existent ailleurs. La Fondation Jasmin Roy s’associe aux Français pour lutter contre ce problème et créer une charte universelle du droit à la sécurité des enfants.

Celui qui dirige sa propre fondation contre l’intimidation était invité cette semaine à la première Journée nationale contre le harcèlement scolaire qui avait lieu à Montpellier, en France.

«Nos problèmes dans les écoles sont assez similaires. Eux, en plus, ont vécu la montée du racisme après les attentats contre Charlie Hebdo et l’homophobie avec les manifestations sur le mariage gai», observe Jasmin Roy. Il s’associe à Jacky Pamart, qui a été victime d’intimidation et a lui aussi fondé, en France, un organisme de lutte contre le harcèlement à l’école.

«Dès que j’ai quitté le secondaire, j’ai voulu passer à l’action», explique le jeune président de la fondation Hope for Education.

Le but de leur démarche commune est ambitieux: réunir les ressources et mieux transmettre le savoir sur le problème de l’intimidation à travers le monde.

«On veut lancer une réflexion mondiale sur la situation et créer une charte du droit à la sécurité des enfants», ajoute Jasmin Roy, qui a parlé d’intimidation devant 600 enfants réunis pour l’occasion.

«Jasmin arrive à parler de sujets graves et les gens gardent leur sourire, ça simplifie l’accès à cette thématique», conclut Jacky Pamart.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.