/24m/city
Navigation

Champion des logements sociaux

Coup d'oeil sur cet article

Mercier-Hochelaga-Maisonneuve est l’arrondissement dans lequel il y a le plus de logements sociaux qui se sont construits ou qui sont en voie de l’être depuis 2002.

Des données obtenues auprès de la Direction de l’habitation de la Ville de Montréal indiquent que 1722 logements sociaux et communautaires seront prochainement construits ou ont été construits depuis 2002 dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (MHM). Rosemont-La-Petite-Patrie et le Sud-Ouest suivent de près avec 1666 et 1602 unités.

Avec ses 83 logements sociaux construits depuis 2002, Saint-Léonard se classe au dernier rang, derrière les 150 logements de LaSalle.

Encourager la mixité

Très heureux d’apprendre que son arrondissement est classé en tête de liste, Réal Ménard, le maire de MHM, indique que quelques politiques favorisent la mixité sociale. Il cite par exemple le règlement «anti-gentrification» interdisant la conversion d’immeubles en copropriétés divises et la politique d’inclusion de 15% de logements sociaux et 15% de logements abordables dans les projets de construction de plus de 100 unités.

«Depuis 2012, on a une politique plus exigeante que ce qui se fait ailleurs. Ça nous permet de négocier avec les promoteurs pour avoir plus de logements sociaux», explique M. Ménard.

Montréal a déjà une politique d’inclusion mais celle-ci n’est pas obligatoire et ne concerne que les projets de plus de 200 unités. Il n’y a que le Sud-Ouest, Rosemont-La-Petite-Patrie et le Plateau-Mont-Royal qui ont des politiques d’inclusion sembables à celle de HMH.

«Si on n’avait pas cet outil coercitif, les promoteurs ne le feraient pas», croit M. Ménard.

Pas suffisant?

François Saillant, du FRAPRU nuance toutefois le succès de cette politique d’inclusion. Il rappelle qu’il y a peu de projets d’aussi grande envergure dans ces arrondissements, où il y a peu de terrains vacants.

Depuis 2012, 306 logements ont été construits dans HMH dans le cadre de cette politique locale.

«Et d’ailleurs, 15%, ce n’est vraiment pas assez. Ça ne correspond pas au pourcentage des ménages à faible revenu de ces secteurs. De plus, quand on parle de logements abordables, c’est un terme trompeur. Ce n’est pas du tout abordable pour de faibles revenus», croit-il.

Sud-Ouest à toute vitesse

De 2010 à 2014, il y a eu 376 nouveaux logements sociaux dans HMH. Dans le Sud-Ouest, c’est 1394 de plus depuis 2009.

«Ce n’est pas nous qui avons le plus de logements sociaux, mais c’est nous qui en construisons le plus depuis 5 ans», d’affirmer fièrement le maire du Sud-Ouest Benoit Dorais.

On voit en effet beaucoup de grands projets immobiliers dans cet arrondissement, où la règle du 15% s’applique aussi.

En attendant que ces logements se construisent, le FRAPRU s’inquiète de voir le budget québécois alloué à la construction de nouveaux logements sociaux être coupé de moitié et craint que le programme soit retiré dans les prochaines années.


Arrondissements où il se construit le plus de logements sociaux depuis 2002

-Mercier-Hochelaga-Maisonneuve : 1722

-Rosemont – La Petite-Patrie : 1666

-Sud-Ouest : 1 602

-Ville-Marie : 1540

-Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce : 1355