/weekend
Navigation

Maryse Letarte fait du chemin avec «La Parade»

Parce que de la BONNE musique de Noël, ça existe!

Maryse Letarte fait du chemin avec «La Parade»

Coup d'oeil sur cet article

Sept ans après ses fameux Pas dans la neige, Maryse Letarte y va d’un second album consacré aux Fêtes. Avec La Parade, l’auteure-compositrice-interprète propose une alternative fort agréable à l’offre habituelle dans le domaine du disque de Noël.

Noël approche. Période trouble où les réjouissances en famille d’un côté côtoieront notamment le sempiternel magasinage.

Où la surdose d’atocas des uns se frotte aux ventres vides des autres.

Où la douce nostalgie de Ciné-Cadeau, elle, sera évidemment anéantie par... la damnée musique des Fêtes!

Parce qu’un autre artiste profitera de la manne pour mousser un CD de duos sans âme.

Parce qu’un autre chanteur en manque d’inspiration se contentera d’ajouter une pierre au monument déjà imposant qu’est «la reprise du “Petit renne au nez rouge”». 

Entre la bossa-nova... et Beau Dommage?

Letarte se distingue donc — à nouveau! — en proposant une dizaine de chansons originales s’inspirant de la fameuse saison sans toutefois adhérer à tous les clichés entourant celle-ci. 

Ainsi, la pop luxuriante (la pièce titre, «Les anges font tralala») côtoie une bossa-nova amusante («Petits jouets mécaniques») et «Ton cadeau», qui pourrait également être un hommage à Marie-Michèle Desrosiers par la bande. 

Cependant...

Celles et ceux qui auraient un morceau de charbon à la place du cœur noteraient que l‘œuvre semble s’essouffler au fil de l’écoute. 

De plus,ce LP aurait pu bénéficier d’un peu plus de subtilités en s’écartant, notamment de ses inspirations très hop-la-vie par moments... voire trop. En résulte un album de Noël très agréable, certes, mais qui n’est pas sans lacunes lorsqu’on le considère hors de son genre de prédilection.

Ceci étant dit, La Parade demeure tout de même un projet qui devance sa «concurrence» dans le domaine avec brio.

[★★★½]