/world/usa
Navigation

La tuerie à San Bernardino est la 355e fusillade de l’année aux États-Unis

Il y a plus d’une fusillade par jour aux États-Unis

La tuerie à San Bernardino est la 355e fusillade de l’année aux États-Unis
WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

14 personnes ont perdu la vie, mercredi, après qu’une fusillade ait éclaté dans un centre pour personnes déficientes intellectuelles, à San Bernadio, aux États-Unis.

14 personnes ont perdu la vie, mercredi, lorsqu’une fusillade a éclaté dans un centre de services sociaux, à San Bernardino, aux États-Unis.

Il s'agit de la 355e fusillade de masse (mass shooting) à survenir cette année en sol américain, selon les chiffres (non officiels) compilés par le site shootingtracker.com.

C’est donc dire qu’il survient, chez nos voisins du sud, plus d’une fusillade par jour. Ces tueries se sont déroulées dans plus de 200 villes différentes situées dans 47 États.

Depuis 2013, il ne s’est pas passé aucune semaine aux États-Unis sans que n’éclate au moins une fusillade, note le Washington Post.

La tuerie à San Bernardino est la 355e fusillade de l’année aux États-Unis
Capture d'écran

Pour qu’elle soit considérée comme une fusillade de masse aux yeux du site shootingtracker.com, au moins quatre personnes doivent avoir perdu la vie (en incluant le ou les tueurs). Or, il doit y avoir au moins quatre victimes (excluant le ou les tireurs) pour qu’une fusillade soit considérée comme étant de masse par le FBI.

Le nombre de fusillades de masse à avoir eu lieu cette année dépasse déjà celui de l’an dernier. Ce chiffre est toutefois moins important qu’en 2013 (363 fusillades de masse).

En tenant compte de la tuerie de mercredi, pas moins de 462 Américains sont morts dans une fusillade cette année et 1314 autres ont été blessés.

La fusillade la plus meurtrière depuis Sandy Hook

La fusillade de San Bernardino est la plus meurtrière à être survenue en sol américain depuis le massacre commis dans l'école primaire Sandy Hook à Newtown, dans le Connecticut, en décembre 2012.

26 personnes avaient alors perdu la vie, dont 20 enfants.

La tuerie à San Bernardino est la 355e fusillade de l’année aux États-Unis
GRAPHIC NEWS

Taux de violence armée exceptionnel

Le taux de violence armée aux États-Unis est l’un des plus importants au monde. Comment l’expliquer?

La tuerie à San Bernardino est la 355e fusillade de l’année aux États-Unis
Capture d'écran

Eh bien, c’est simple. Généralement, lorsqu’il y a plus de fusils en circulation, il y a plus de décès attribuables à des armes à feu. C’est notamment ce que révèle une étude menée par des chercheurs de l’Université Harvard.

La tuerie à San Bernardino est la 355e fusillade de l’année aux États-Unis
Capture d'écran

Il y aurait annuellement aux États-Unis environ 11 000 meurtres liés à l’usage d’armes à feu, nous apprennent les statistiques du Centers for Disease Control and Prevention.

D’après les données de l’ONU compilées par le quotidien britannique The Guardian, le taux d’homicides aux États-Unis est d’ailleurs six fois plus important qu’au Canada, sept fois plus important qu’en Suède et 16 fois plus important qu’en Allemagne.

Les Américains sont aussi ceux qui détiennent le plus grand nombre d’armes à feu per capita. Il y aurait, sur le territoire américain, environ 89 armes à feu (88,8) par 100 habitants. Le Yémen occupe le deuxième rang avec un peu moins de 55 armes à feu par 100 habitants, rapporte Vox.

En réalité, il pourrait y en avoir beaucoup plus. En effet, citant une analyse réalisée par le Congressional Research Service and the Bureau of Alcohol, Tobacco and Firearms, le Washington Post soutient qu'il pourrait y avoir jusqu'à 357 millions de fusils en circulation aux États-Unis (ce qui représente plus d'une arme pour chaque homme, femme et enfant au pays).

La tuerie à San Bernardino est la 355e fusillade de l’année aux États-Unis
Capture d'écran

Selon une enquête menée par Pew Research Center and General Social, tous ces armes à feu se retrouveraient d’ailleurs dans les mains d’une minorité d’Américains (qui en possèdent plusieurs). De plus, dans les États où l’on retrouve le plus grand nombre d’armes, le taux d’homicides (armes à feu) est plus élevé.

Toujours selon le site Vox, même s’ils ne représentent que 4,43 % de la population mondiale, les Américains possèdent 42 % de toutes les armes détenues par des particuliers sur la planète.