/news/health
Navigation

Les propos de Daniel Pinard sur le cancer jugés «dangereux»

Daniel Pinard, Animateur
Photo d'archives Daniel Pinard, Animateur

Coup d'oeil sur cet article

Des organismes qui soutiennent la lutte contre le cancer déplorent les propos de Daniel Pinard sur l’inefficacité des médicaments contre le cancer tenus lors de son passage à l’émission Tout le monde en parle.

«La majeure partie de l’argent dépensé en médicaments va en oncologie. Les études montrent que 80 % des médicaments contre le cancer ne fonctionnent pas...», a dénoncé l’animateur Daniel Pinard lors d’un passage remarqué à TLMP.

«Pendant ce temps, on va laisser les écoles dépérir, je trouve ça écœurant», a laissé tomber celui qui a la réputation de ne pas avoir la langue dans sa poche.

Ces propos entendus par 1 537 000 spectateurs dimanche soir sont jugés «dangereux» par des organisations qui interviennent auprès des personnes atteintes du cancer.

«Il ne faut pas commencer à choisir ce qui vaut la peine d’être soigné, c’est dangereux. On en sauve, des vies», affirme André Beaulieu, porte-parole de la Société canadienne du cancer.

Taux de survie de 63 %

«Oui j’ai déjà entendu dire que pour certaines chimiothérapies, pour certains cancers, chez certaines personnes, les taux d’inefficacité peuvent aller jusqu’à 80 %», confie-t-il. Mais la médecine a aussi des taux de survie de 63 % pour tous les cancers confondus.»

«J’ai sursauté en écoutant M. Pinard, ajoute Michel Bissonnette, de la Coalition priorité cancer. On ne lance pas des statistiques comme ça hors contexte», dénonce-t-il.

Daniel Pinard est une personnalité aimée du public, poursuit-il. Ces affirmations pourraient en décourager plusieurs dans leur lutte contre la maladie, soutient le conseiller stratégique pour la coalition.

Des ravages

«Tu ne peux pas partir d’un cas pour dire ça ne marche pas. Ça fait des ravages chez les gens, surtout quand ces affirmations viennent de personnalités aimées qui ont des tribunes», ajoute M. Bissonnette.

Selon le Registre canadien du cancer de Statistique Canada, les taux de survie pour les principaux cancers au pays varient énormément.

Le taux de survie pour le cancer de la thyroïde est de 98 %, celui de la prostate est de 96 % et le cancer du sein est à 88 %. Le pire taux est de 8 % pour le pancréas, celui du poumon se situe à 17 %, tandis que le foie est à 20 %.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.