/finance/taxes
Navigation

Les intérêts sur la dette publique ont dépassé 60 milliards $ en 2014-2015

Coup d'oeil sur cet article

VANCOUVER – Les intérêts à payer sur la dette publique ont dépassé les 60 milliards $ et ont accaparé une partie substantielle du budget des différents paliers de gouvernement, selon une étude publiée mardi par l’Institut Fraser, un groupe de réflexion sur les politiques publiques canadiennes.

La recherche intitulée «The Cost of Government Debt in Canada» indique qu’en 2014-2015, les différents paliers de gouvernement ont dû verser 60,8 milliards $ en intérêts sur sa dette, soit près de l’équivalent de l’argent investi dans le système d’éducation primaire et secondaire.

«Pour les gouvernements, le paiement des intérêts relatifs à la dette fait en sorte qu’il reste moins d’argent à consacrer aux autres priorités comme les soins de santé, l’éducation et les réductions d’impôt», a souligné le chercheur Charles Lammam, coauteur de cette étude.

Les chercheurs évaluent que le Québec devra verser en 2015-2016 une somme de 10,3 milliards $ en intérêts sur sa dette, ce qui représente 10,3 % de ses revenus.

Si l’on divisait le montant total de la dette publique entre tous les Canadiens, chaque homme, femme ou enfant au pays serait endetté de 35 827 $.