/news/currentevents
Navigation

Un père enlève son enfant de 2 mois à Laval

Coup d'oeil sur cet article

Une alerte Amber a bien failli être déclenchée mercredi à Laval lorsqu’un père est entré par effraction au domicile de son ex-conjointe avant d’enlever leur bébé de 2 mois.

Peu après minuit, l’homme de 29 ans s’est présenté à l’appartement de la mère de son ancienne conjointe. Comme le couple s’est séparé récemment, la maman de l’enfant vit chez sa mère temporairement.

La petite sœur de 12 ans de son ancienne copine était seule à l’intérieur pour s’occuper du bébé. Quand le père a cogné à la porte, l’adolescente a refusé d’ouvrir. Il s’est donc frayé un chemin à l’arrière du bâtiment, avant de grimper sur le cabanon et atteindre le balcon du deuxième étage, a indiqué Évelyne Boudreau, porte-parole de la police de Laval.

La porte arrière n’était pas verrouillée et l’homme a pu entrer facilement. Selon nos informations, il aurait fortement intimidé son ancienne belle-sœur pour qu’elle lui remette le bébé.

Quand il a finalement réussi à reprendre son nouveau-né, il l’a habillé et l’a installé dans son siège d’auto.

Au même moment, la mère de son ancienne conjointe est arrivée sur les lieux. Celle-ci aurait tenté de convaincre l’homme de ne pas prendre la fuite avec le bébé et le ton aurait rapidement monté entre les individus. Le père de l’enfant aurait tout de même décidé de partir avec son enfant. Il s’est dirigé vers la voiture, où une autre personne l’attendait derrière le volant. Le duo a pris la fuite, ont confirmé les autorités.

Les policiers ont été en mesure de repérer le père et son complice environ 30 minutes plus tard, à Terrebonne, en utilisant la triangulation cellulaire.

«On n’a pas eu à déclencher d’alerte Amber, a ajouté l’agent Boudreau. On a rapporté l’enfant à sa mère.»

Le père et son complice ont tous les deux été arrêtés, puis emmenés au poste. Le père de l’enfant demeurera détenu jusqu’à sa comparution. Des accusations d’enlèvement parental pourraient être déposées contre lui.

L’autre personne qui se trouvait dans la voiture a été libérée sous promesse de comparaître.

 

Critères pour déclencher une alerte Amber:

  • Avoir des motifs raisonnables de croire qu’un enfant a été enlevé
  • L’enfant risque de subir des lésions corporelles graves ou est en danger de mort 
  • Posséder suffisamment d’informations pour identifier l’enfant, le suspect ou le moyen de transport utilisé
  • Croire que la diffusion immédiate de l’alerte aidera à retracer l’enfant