/news/society
Navigation

Voici pourquoi vous devriez changer de travail aux trois ans

Voici pourquoi vous devriez changer de travail aux trois ans
lulu - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il serait beaucoup plus bénéfique de changer souvent d’emploi que de rester au même endroit pendant plusieurs années au cours de sa carrière.

Jadis, changer souvent de travail pouvait très mal paraître sur un curriculum vitae. Cette stigmatisation semble s’estomper alors que la génération Y entre sur le marché du travail avec la soif de se développer, de s'épanouir dans leur carrière et de poursuivre perpétuellement leur apprentissage.

La volonté de ces jeunes est, généralement, bien différente de celle des générations antérieures où beaucoup d’importance était accordée à la longévité au sein d’un même milieu de travail.

Pourtant, il existe de nombreux avantages à changer souvent d’employeurs.

Selon le magazine Forbes, il semblerait que les employés qui travaillent pour une entreprise plus de deux ans gagneraient 50% moins d’argent, au cours de leur vie, que ceux qui sont constamment à la quête de défis.

Ces derniers seraient reconnus et désirés par les employeurs pour leur facilité à apprendre rapidement, à mieux performer et même pour leur fidélité, puisqu’ils se soucient de faire bonne impression pendant le court laps de temps où ils restent auprès de chacun de leurs employeurs.

Voici pourquoi vous devriez changer de travail aux trois ans
We Heart It

Changer les perceptions

Selon Patty McCord, ancienne directrice des ressources humaines chez Netflix et maintenant consultante, les jeunes devraient planifier de changer d’emplois tous les trois ou quatre ans.

«Je crois que le plus important est un changement drastique des perceptions. Il faut voir les employés comme des contributeurs», a-t-elle expliqué dans le magazine FastCompany.

«On acquiert des compétences plus rapidement en changeant d’entreprise en raison de la courbe d’apprentissage», explique-t-elle.

Une règle informelle veut que lorsqu’on double son expérience, on arrive à réduire ses coûts de 30%.

La courbe d’apprentissage des gens qui changent souvent d’emplois est donc élevée puisqu’ils sont constamment hors de leur zone de confort.

Lorsqu’ils se joignent à une nouvelle entreprise, ils doivent apprendre rapidement, faire bonne impression en plus d’avoir invariablement à améliorer leurs résultats.

En conséquence, ces jeunes de la génération Y sont généralement perfectionnistes au travail et ont la capacité d’assimiler beaucoup d’information en un court laps de temps.

L’auteure et entrepreneure Penelope Trunk estime d’ailleurs que «la courbe d’apprentissage plafonne après trois ans».

Voici pourquoi vous devriez changer de travail aux trois ans
We Heart It

Et les employeurs?

La rétention d’employés est un enjeu pour bien des entreprises, de même que les coûts engendrés par leur embauche et leur formation.

Selon une étude de PwC, la meilleure façon d’attirer et de garder ses jeunes employés est d’abord de tenter de comprendre leurs objectifs.

Les employeurs devraient aussi expliquer ce qu’ils ont à offrir et quelles sont leurs attentes. Un système de bonification et récompense peut être très attrayant pour les jeunes travailleurs en quête de dépassement de soi.

Toujours selon PwC, les directeurs devraient aider leurs employés à grandir en leur confiant, par exemple, une tâche ou une mission particulière.

Il est aussi conseillé de rencontrer régulièrement ses employés pour les aider à toujours s’améliorer en fixant des objectifs, des échéances et en mettant à contribution leurs compétences clés.

De plus, la flexibilité est un attrait recherché par la génération Y.

Offrez-leur de la souplesse pour leur horaire ou la possibilité de travailler à la maison ou dans un café. N’ayez crainte, cette liberté les rendra d’autant plus productifs!

Finalement, il est recommandé d’encourager ses employés à poursuivre leur apprentissage.

Permettez-leur de faire de la formation ou valorisez les programmes de mentorat. Axez leur travail sur le développement et leur potentiel.

***

En terminant, n'oubliez pas cette célèbre citation de Confucius... 

«Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.»