/news/health
Navigation

L’appel au don des proches de René Angélil porte ses fruits

Il manque 450 000 $ à la Chaire de recherche sur le cancer qu’il parrainait

René Angélil a grandement contribué à faire connaître le cancer de la gorge, de la langue et de la bouche, selon le titulaire de la Chaire de recherche Azar-Angélil le Dr Apostolos Christopoulos et la fondatrice la Dre Lyne Desnoyers.
Photo Le Journal de Montréal, Annabelle Blais René Angélil a grandement contribué à faire connaître le cancer de la gorge, de la langue et de la bouche, selon le titulaire de la Chaire de recherche Azar-Angélil le Dr Apostolos Christopoulos et la fondatrice la Dre Lyne Desnoyers.

Coup d'oeil sur cet article

Plutôt que des fleurs, les proches de René Angélil ont demandé aux Québécois de faire un don pour la recherche sur le cancer. Et leur message a été entendu.

Depuis quelques jours, la chaire de recherche qui était parrainée par l’impresario et mari de Céline Dion reçoit plusieurs appels de Québécois souhaitant faire un don et obtenir des informations sur le cancer de la gorge, a confirmé la doyenne de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, Hélène Boisjoly.

«C’est un message très puissant qu’il a envoyé dans ses dernières volontés, souligne la Dre Lyne Desnoyers, fondatrice de la Chaire de recherche en oncologie ORL Dr Azar-Angélil du CHUM. Il ne demande pas de fleurs, il demande aux Québécois d’être généreux.»

Une cause importante

La cause est particulièrement importante aux yeux des proches de la famille Dion-Angélil. Le cancer de la gorge n’a pas simplement fauché le mari de Céline Dion, il a aussi emporté son frère Daniel deux jours après la mort de M. Angélil.

Le gérant de la chanteuse était un ami du docteur Antoine Azar, ancien chef du service d’ORL de l’hôpital Saint-Luc du CHUM décédé en 2010. «C’était deux géants dans leur domaine qui se respectaient énormément», affirme le titulaire de la Chaire de recherche Azar-Angélil, Dr Apostolos Christopoulos.

<b>Dr antoine azar</b><br /><i>ORL</i>
Photo Courtoisie
Dr antoine azar
ORL

Après la mort de son ami, il avait donc accepté de s’associer à la chaire, dès sa fondation en 2011. «Il voulait nous aider financièrement, mais ne voulait pas que son nom soit associé pour ne pas faire ombrage au Dr Azar, par humilité, poursuit-il. Mais quand on lui a expliqué que son nom aiderait la cause, il a aussitôt accepté», poursuit le docteur.

Un humble donateur

M. Angélil a toujours tenu à ce que le montant de sa contribution financière demeure privé, indique la porte-parole, Mme Mongeau. Le Dr Christopoulos confirme toutefois que M. Angélil a contribué à la démystification des cancers de la bouche, de la langue et du cou qui sont encore méconnus, quoique très fréquents.

«Il nous a permis de faire de la sensibilisation, on voyait un peu ses séquelles et sa souffrance, il était un peu limité dans ses mouvements du cou, par exemple», précise le docteur.

L’équipe de la Chaire a bon espoir d’atteindre sous peu son objectif de 3 millions $ pour assurer sa pérennité.

Mme Boisjoly a confirmé qu’il manquait environ 450 000 $ pour compléter leur financement.

► Les dons en ligne à la mémoire de René Angélil peuvent être envoyés à: www.lavoixdelaguerison.com.