/news/politics
Navigation

Cinesite va créer 500 emplois à Montréal d'ici 2020

ARG-STUDIOS CINESITE
PHOTO AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS Dominique Anglade

Coup d'oeil sur cet article

Les Studios Cinesite se lancent dans le film d’animation et vont générer 500 emplois permanents à Montréal, d’ici 2020, pour la création de ce type de production.

Cinesite a inauguré lundi un nouveau studio d’animation d’une superficie de 54 000 pieds carrés au centre-ville de la métropole. En plus de doubler la capacité de production d’effets visuels, ce studio va permettre de lancer neuf films d’animation au cours des cinq prochaines années, a annoncé Peter Nagle, président du conseil d'administration de Cinesite.

Cinesite entend consacrer un budget de 90 millions $ à la réalisation des trois premiers films. Pour soutenir leur financement, Investissement Québec a accordé un prêt de 19,6 millions $ à l’entreprise, en plus d’un autre prêt de 2,4 millions $ pour appuyer la création d’infrastructures permettant de produire les films.

«Cinesite figure parmi les chefs de file mondiaux du secteur des effets visuels et de l'animation. Notre gouvernement appuie la réalisation de ce projet qui favorisera l'essor au Québec d'une expertise de pointe dans la production de films d'animation, un domaine en pleine croissance à l'heure actuelle», a affirmé le premier ministre Philippe Couillard, qui était notamment accompagné pour l’occasion de la ministre de l’Économie, Dominique Anglade.

Selon M. Nagle, l’investissement donne le coup d’envoi à la création d’une plaque tournante mondiale en animation, «au cœur même d'une des villes les plus branchées du monde».

«L'embauche de 500 nouveaux travailleurs dans ce domaine de pointe témoigne de la qualité des programmes de formation montréalais et confirme le positionnement de Montréal comme véritable métropole intelligente dotée d'un bassin de talents créatifs», a affirmé pour sa part le maire de Montréal, Denis Coderre.

Fondée à Londres en 1991, Cinesite a ouvert son studio d’animation et d’effets visuels de Montréal en 2014.