/news/politics
Navigation

Direction du Bloc québécois: Mario Beaulieu n’est pas candidat

Gilles Duceppe
Photo d'archives Mario Beaulieu

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Mario Beaulieu ne sera pas candidat à la direction du Bloc québécois (BQ), a-t-il annoncé vendredi matin à Ottawa.

«J’ai décidé de ne pas participer à la course à la chefferie pour pouvoir me consacrer entièrement à la campagne de promotion de l’indépendance», a-t-il affirmé en point de presse.

«Je suis toujours allé où je suis le plus utile», a-t-il ajouté.

Le Bloc a relancé une campagne permanente en faveur de l’indépendance en décembre dernier. Des équipes de militants ont été mobilisées pour faire du porte-à-porte et faire des appels téléphoniques afin de donner une impulsion au mouvement souverainiste.

Le député de La Pointe-de-l’Île, qui est aussi le président du parti, a annoncé ses couleurs alors que le Bloc tiendra samedi son conseil général à Trois-Rivières, où les modalités de la course à la direction pourraient être à l’ordre du jour.

M. Beaulieu était accompagné du député bloquiste Xavier Barsalou-Duval lors de l’annonce. Ce dernier a profité de l’occasion pour réitérer son intérêt à se lancer dans la course à la direction du BQ.

«Je suis toujours en réflexion, a déclaré M. Barsalou-Duval. Il n’y a pas de décision qui a été prise encore. Les règles n’ont pas été établies et les candidats ne se sont pas encore tous manifestés.»

L’ex-candidate bloquiste Catherine Fournier songe elle aussi à se placer sur la ligne de départ.

Actuellement, le député Rhéal Fortin occupe les fonctions de chef par intérim.

À quelques mois des dernières élections fédérales, M. Beaulieu avait lancé un SOS à Gilles Duceppe, craignant que le Bloc soit rayé de la carte électorale.

Avec M. Duceppe à sa tête, la formation indépendantiste a fait élire 10 députés à la Chambre des communes.

Gilles Duceppe a toutefois été battu dans sa propre circonscription, signant la fin de sa carrière politique.