/news/consumer
Navigation

Montréal tente de séduire Paris avec sa bouffe

montreal-paris
Courtoisie François Gaumond, Microbrasserie l’Alchimiste

Coup d'oeil sur cet article

Montréal tente de gagner le cœur des Parisiens en passant par leur estomac en dépêchant des produits du territoire dans la capitale française pour lancer une campagne de marketing.

Sans surprise, l’érable est à l’honneur et les Français craquent pour ses produits dérivés comme le beurre ou encore les vinaigrettes.

«Des chefs prennent le beurre pour faire des légumes glacés à l’érable et les vinaigrettes pour mariner des viandes», raconte le propriétaire de la Sucrerie de la Montagne, Pierre Faucher.

Il a été invité à présenter ce qu’il fait au grand événement Omnivore, à Paris, par Tourisme Montréal, qui entamait hier la semaine «Montréal à Paris», pour la deuxième année.

Le goût du Québec

Sur place, M. Faucher compte chercher un distributeur qui pourra mettre ses produits sur les tablettes des boutiques parisien­nes.

C’est aussi l’objectif de François Gaumond, de la microbrasserie l’Alchimiste. «Nous n’allons pas réinventer la bière en Europe, mais notre porte d’entrée, c’est notre bière de glace, qui suscite beaucoup de curiosité», dit le directeur des ventes de la microbrasserie.

C’est la deuxième fois que Tourisme Montréal et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain s’allient pour un projet commun de mise en marché. «On s’accroche toujours à un événement pour promouvoir notre semaine et, cette année, on a opté pour la gastronomie», souligne le président de la Chambre de commerce, Michel Leblanc.

Une fois les papilles gustatives comblées, M. Leblanc précise qu’une soixantaine de gens d’affaires traverseront l’Atlantique pour venir se vendre auprès d’entreprises françaises.

«Trop longtemps, nos PME n’ont ciblé que le marché local et il y a eu des occasions manquées», soutient-il, ajoutant qu’avec la nouvelle entente de libre-échange avec l’Europe, il pourrait bien être plus facile de faire affaire avec le vieux continent.

À l’aube du 375e anniversaire de la métropole, Tourisme Montréal, espère aussi inciter les Français à visiter le Québec. L’organisme affirme que le nombre de touristes français a augmenté de près de 15 % depuis cinq ans au Québec. C’est pourquoi ce marché constitue une priorité pour Tourisme Montréal.