/24m/transports
Navigation

Un «CAA» pour et par les cyclistes

CAA pour vélos
Courtoisie Christopher Lajoie Asselin lance Cyclo le 1er avril prochain. Ce service d'assistance routière permettra aux cyclistes qui ont un problème mécanique mineur d'obtenir de l'aide d'un mécano à vélo. COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

Un nouveau service d’assistance pour vélo sera lancé dans quelques semaines afin de réparer rapidement les problèmes mécaniques mineurs des cyclistes, comme les crevaisons et les chaînes brisées.

S’inspirant directement du service d’assistance routière de CAA, Cyclo a l’ambition d’offrir un service de réparation 24 heures par jour, 7 jours par semaine pendant toute l’année.

Le concept est simple: lorsqu’un cycliste a un problème mécanique simple, un mécano à vélo est envoyé à la rencontre du cycliste pour effectuer une réparation.

Plus facile à vélo

Ce service par mécano à vélo est plus rapide qu’avec un camion ou une voiture, croit le fondateur de Cyclo, Christopher Lajoie Asselin. Il estime pouvoir offrir un service dans un délai d’attente de 15 à 40 minutes.

«C’est beaucoup moins cher et c’est plus facile à déplacer. On peut faire plusieurs réparations dans le même secteur sans avoir à se soucier du stationnement, par exemple.»

En fait, M. Lajoie Asselin l’a expérimenté l’été dernier avec son camion de Véli Vélo, un atelier de mécanique pour vélo qui se déplace sur rendez-vous.

«Je recevais beaucoup d’appels pour réparer de simples crevaisons. C’est un peu comme ça que l’idée de Cyclo est née.»

En plus de Cyclo, les cyclistes pourront toujours continuer de faire appel à Véli Vélo, notamment pour offrir des services de coupe de cadenas ou pour des réparations plus complexes.

En plus de Cyclo, qui sera lancé le 1er avril prochain, les cyclistes peuvent prendre rendez-vous avec Véli Vélo pour des réparations plus complexes. COURTOISIE
Courtoisie
En plus de Cyclo, qui sera lancé le 1er avril prochain, les cyclistes peuvent prendre rendez-vous avec Véli Vélo pour des réparations plus complexes. COURTOISIE

Projet en démarrage

Puisque le projet est en rodage et que l’application mobile ne devrait sortir qu’à la fin de l’été, les cyclistes devront appeler pour cette première saison au 514-767-VÉLO et être dans la zone desservie par Cyclo. Pour l’instant, le territoire est situé entre à l’autoroute 40, le boulevard Lacordaire et l’autoroute 15 sur l’île de Montréal.

«Mais ça pourrait grandir rapidement. Le but, c’est que nos partenaires mécanos puissent effectuer des réparations dans le rayon qu’ils souhaitent couvrir. Par exemple, si quelqu’un ouvre son application et dit qu’il est disponible dans un rayon de trois kilomètres, on pourra plus facilement le géolocaliser, peu importe ses déplacements.»

Lorsque l’application mobile sera lancée, des mécanos situés dans d’autres villes pourront ainsi offrir leurs disponibilités et élargir le territoire couvert par Cyclo.

Christopher Lajoie Asselin lance Cyclo le 1er avril prochain. Ce service d'assistance routière permettra aux cyclistes qui ont un problème mécanique mineur d'obtenir de l'aide d'un mécano à vélo. COURTOISIE
Courtoisie
Christopher Lajoie Asselin lance Cyclo le 1er avril prochain. Ce service d'assistance routière permettra aux cyclistes qui ont un problème mécanique mineur d'obtenir de l'aide d'un mécano à vélo. COURTOISIE

Mécanos recherchés

Pour l’instant, M. Lajoie Asselin tente d’établir des partenariats avec des boutiques de vélo. Toujours dans le même principe que CAA, ces boutiques pourront offrir un service de réparation mobile par l’intermédiaire de Cyclo sur un territoire qu’ils détermineront.

Elles pourraient même offrir des rabais pour des services ou des pièces complémentaires à ceux qui deviennent membres de Cyclo.

Des entreprises de coursiers à vélo, des associations cyclistes et des encadreurs cyclistes seront également approchés.

«Ceux qui s’y connaissent en mécanique de vélo pourraient aussi devenir des partenaires mécano. Nous, on va évaluer leurs capacités à effectuer une réparation.»