/lifestyle/food
Navigation

Beau à croquer !

Resto de la semaine - Jellyfish crudo+charbon
Photo Le Journal de Montréal, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Après plusieurs repas pris midi et soir dans ce nouveau restaurant situé à proximité du Vieux-Montréal, je peux vous révéler tout de suite que, dans mes différents classements de restos, Le Jelly (comme on l’appelle en général) trônerait dans le peloton de tête des restaurants pour sorties de filles.

Non pas que les hommes n’y trouvent pas leur compte, au contraire, mais le décor chic et bien confortable, l’enfilade de ­petits plats conçus pour les ­différents appétits, l’ambiance ­charmante font de ce lieu un des endroits de prédilection pour la gent féminine.

Style de restaurant

Restaurant bien situé, les ­repas du midi sont à des prix concurrentiels dans le secteur. Des prestations et des plats plus soutenus, le soir venu, en matière de prix comme de réalisations. C’est également un lieu idéal pour prendre un verre avec quelques bouchées. Lieu de choix pour une première rencontre.

Décor

Très haut plafond, des tons de noir et blanc, des lustres majestueux, d’immenses fenêtres avec de très jolis petits carreaux. Un magistral bar central où les clients aiment s’installer pour un verre.

Ambiance

Étonnamment douce le midi, malgré l’achalandage, plus vive et festive le soir. Par contre, ce n’est pas une boîte de nuit, comme beaucoup de restaurants qui se transforment au fur et à mesure que la nuit avance.

Clientèle

Je sais que depuis l’ouverture, beaucoup de femmes y ont élu domicile, surtout pour les sorties entre copines et pour des avant-sorties de clubs. Il faut dire que les endroits pour aller faire la fête après, dans le Vieux-Montréal, sont assez proches.

Repas

Le menu se décline en crudo, chaud, froid, charbon et les à-­côtés, sans oublier les desserts. Donc, flanc de saumon, bleuets, citronnelle, ponzu. C’est bon, bien fait, mais, selon moi, la consonance bleuets-saumon n’est pas assez évidente pour être ainsi annoncée. Une intégration réelle du petit fruit au saumon serait salutaire.

Flanc de porc aïoli épicé, ­salade de choux asiatique, œuf 60 degrés. Techniquement, c’est bien fait, mais le gras de ce morceau est beaucoup trop imposant. C’est dommage, car la saveur, elle, est impeccable.

Crudo de thon wasabi frais, radis noir, picada, noix, soya sucré. Le plat de la soirée! Nous nous régalons de cette incroyable délicatesse et de la savante juxtaposition d’ingrédients frais comme le wasabi râpé. Un plat quatre étoiles et plus!

Deux femmes installées au bar, à côté de nous, nous demandent si nous avons choisi les carottes Heirloom au charbon, ricotta battue au miel, croûtons. «Je les prends chaque fois!» me dit-elle. Non, mais effectivement, j’ai regretté, car son plat de carottes me paraissait bien savoureux.

Ensuite, donc, saumon cari rouge, kafir, yogourt, confit d’échalotes. Une savoureuse préparation qui aurait mérité pour le saumon un peu moins de cuisson.

Joue de veau braisée, cerises noires, chipollini, spaetzle. ­Beaucoup de travail dans cette réalisation. On devine que le chef se donne bien du mal pour satisfaire sa clientèle.

Un pouding chômeur onctueux agrémenté au bacon et surtout un crémeux formidable ­ponctuent une belle soirée.

Le service

Gentil, serviable et très ­occupé. Voilà ce que l’on peut dire du service du Jelly. J’ajoute que l’accueil est adorable et ­prévenant.

Carte des vins

Belle carte des vins avec des flacons qui sortent un peu des sentiers battus. J’adore! Justement, nous avons dégusté un très bon vin grec.

Le Jellyfish crudo+charbon

★★★1/2

Coup de toque

Un restaurant spectaculaire, un jeune chef ambitieux, des responsables aux petits soins et une bien belle clientèle.

Coup de torchon

De petits ajustements de cuisson ici et là, mais le talent est bien présent et c’est rassurant.

Combien ça coûte ?

Compter 80 $ et plus par personne pour une grande fête culinaire, moins pour les petites faims.

Le Jellyfish crudo+charbon
Resto de la semaine - Jellyfish crudo+charbon
Photo Le Journal de Montréal, Ben Pelosse

626, rue Marguerite-D’Youville, Montréal H2Y 2E4

514 303-0908