/opinion/blogs/columnists
Navigation

Des amateurs mieux servis

Des amateurs mieux servis
Photo le Journal de Montréal, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Au moins, les amateurs, les partisans du Canadien ont été mieux servis.  Contrairement à samedi dernier, les patineurs du Tricolore connaissaient l'heure du match, ils connaissaient l'identité de l'adversaire... et ils savaient qu'ils n'avaient plus aucune chance d'une qualification du tournoi printanier.  Du moins, Max Pacioretty et Lars Eller avaient été informés de la situation, il y a deux jours, à leur grand étonnement.

Pacioretty a-t-il voulu se faire pardonner pour toutes ces soirées où il n'avait pas trop d'émotion.  Il a été solide face aux Red Wings.  Lars Eller a bien joué.  Alex Galchenyuk s'est impliqué, bref, le Canadien a disputé un bon match.  Bon, on lui pardonnera son indiscipline en deuxième période alors que Alexei Emelin et Mike Brown ont eu une crampe au cerveau, ouvrant toutes grandes les portes aux Red Wings, ils ont marqué trois buts en supériorité numérique.

Mais, le Canadien a joué avec émotion en troisième période.  Le trio de Pacioretty, Sven Andriguetto et Alex Galchenyuk s'est illustré.  Pacioretty avait un petit message après le match.  Il a remercié les consommateurs, il a aussi dit que les succès de son trio avec comme origine le joueur de centre.  En d'autres mots, peut-on donner à Galchenyuk ce qui lui revient.  Du temps de jeu. Pendant toute la soirée, à égalité numérique, les trois joueurs ont causé bien des maux de tête aux défenseurs des Red Wings.  Bref, un match qui a plu à tout le monde.  

Le Tricolore a donc joué au trouble-fête puisque les Red Wings avaient une chance de devancer les Bruins, battus par les Devils.  Mais, Detroit n'a pu stopper un Canadien rapide, intense, les joueurs s'impliquant à chacune de leurs présences sur la patinoire... surtout à égalité numérique.  Et, surprise, le Canadien a également marqué en supériorité numérique.

Quelques joueurs ont obtenu de bonnes notes mais pour deux qui croient que le Canadien devrait accorder sur le champ un contrat à Brown, on va se garder une petite gêne.   Euhh... non.  Du moins, à la suite de son petit numéro en deuxième période, le Canadien a-t-il vraiment besoin d'un joueur capable de plonger dans l'indiscipline à tout moment?  Pas vraiment.