/entertainment/tv
Navigation

Alexandre Taillefer s'ouvre avec émotion sur la mort tragique de son fils

Alexandre Taillefer s'ouvre avec émotion sur la mort tragique de son fils
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

L'homme d'affaires Alexandre Taillefer est revenu pour la première fois sur le décès tragique de son fils Thomas, qui s'est enlevé la vie le 6 décembre 2015. 

L’ancien dragon, qui était de passage sur le plateau de Tout le monde en parle pour traiter de Téo Taxi, a accepté de s’ouvrir sur cet événement, la voix chargée d’émotions. 

Voici 16 citations bouleversantes à retenir de cette entrevue: 

1. «On pense que tout nous réussit... [longue pause] de toute évidence... ça peut arriver à tout le monde.»

2. «C’est mon plus grand échec.»

3. «Mon fils Thomas s’est enlevé la vie chez nous, le 6 décembre.»

4. «C’est la pire chose que quelqu’un peut vivre.»

5. «Ma fille, ma femme et moi vivons quelque chose de très difficile.»

6. «J’avais une légèreté, je ne l’ai plus.»

7. «Je suis très motivé par les projets que je fais, mais je suis beaucoup moins motivé par toute la vie qu'il y avait après le travail, les fêtes... la joie de vivre, c’est plus difficile aujourd’hui.»

8. «J’ai essayé de comprendre. On a consulté.»

9. «Mon fils était beaucoup sur ses ordinateurs, on n’a pas eu de signe. On n’a pas eu d’appel à l’aide.»

10. «La seule chose qu’il nous a laissée, c’est un Post-it, et la seule chose qui était écrite dessus, c’est "bye".»

11. «Je n’ai pas de réponse, je ne sais pas pourquoi les gens font ça.»

12. «C’est difficile pour ma fille et moi, qui avons une grande joie de vivre, de comprendre comment quelqu’un peut avoir autant de peine.»

13. «On a des tabous importants par rapport à la maladie mentale. Les gens sont gênés de dire qu’ils voient des psychologues. Il y a encore beaucoup de tabous.»

14. «Si j’avais été mieux informé, j’aurais pu faire des choses différemment.»

15. «Mon fils a envoyé un signal sur internet en mai. C'était par le site internet Twitch, qui appartient maintenant à Amazon. Il a envoyé des signaux d’aide très clairs, avec le mot suicide dans la note, sur ce site.»

16. «Amazon, qui est capable de détecter que tu veux des souliers rouges par les mots-clés, ne fait rien si tu écris suicide. Je pense qu’il faut changer les choses. J’ai l’intention de contacter Amazon pour les sensibiliser à ce sujet.»

L'homme d'affaires était également de passage au micro de Catherine Perrin, sur les ondes d'Ici Radio-Canada Première, en compagnie de son épouse, Debbie Zakaib, pour sensibiliser les gens à la maladie mentale et au suicide chez les adolescents.

17. «Tout ce qu’on touche aujourd’hui est teinté par ce qui est arrivé.» - Alexandre Taillefer

18. «Comme Alexandre disait, ça fait partie de nous maintenant. Ça a été très très difficile, on a été dysfonctionnel pendant un long moment. Pas capable de vivre, pas capable de s’occuper de notre quotidien.» - Debbie Zakaib

19. «On avait une excellente relation, mais il s’est posé beaucoup de questions. Je sais que le fait que j’étais aux Dragons, c’est quelque chose qu’il n’aimait pas. Le fait de partager son père, c’était quelque chose qu’il n’aimait pas. Et la raison pour laquelle je ne suis pas revenu aux Dragons, c’est celle-là.» - Alexandre Taillefer

20. Alexandre Taillefer souhaite maintenant collaborer avec Tel-Jeunes afin de développer un programme qui permettrait de mieux détecter les signes de détresse en ligne: «Aujourd’hui, technologiquement parlant, il n’y a absolument rien qui empêche Amazon de détecter des mots-clés, mais également des comportements problématiques (...) ils sont en mesure de trouver ces pattern-là, d’identifier des gens qui sont problématiques et il faut qu’il y ait un lien qui soit fait avec des organismes ou avec des parents.» - Alexandre Taillefer


Si vous avez besoin d'aide

Ligne d'intervention en prévention du suicide: 

Disponible partout au Québec 
1 866-APPELLE (277-3553)

Jeunesse, J’écoute
www.jeunessejecoute.ca
1-800-668-6868

Tel-Jeunes
www.teljeunes.com
1-800-263-2266