/finance
Navigation

Lagarde veut plus de «transparence»

Christine Lagarde
Photo AFP Christine Lagarde

Coup d'oeil sur cet article

La patronne du FMI Christine Lagarde a estimé hier que pousser les multinationales à la «transparence» permettrait de contrer les techniques d’évasion fiscale légales dont les pays pauvres «souffrent le plus».

«Cela doit être un sujet d’inquiétude majeur», a déclaré la dirigeante à Washington, alors que l’onde de choc du scandale des Panama Papers continue de se propager.

«Ce qui pourrait être fait pour s’attaquer à ces problèmes, c’est la transparence, la transparence sur les failles des législations (...), sur la localisation des activités des entreprises, la transparence sur le point de savoir où elles ont leurs différentes filiales et branches, et où elles localisent leurs bénéfices», a-t-elle détaillé.