/news/currentevents
Navigation

Le cardinal Ouellet n’a plus l’oreille du pape

Le pape François (à gauche) et le cardinal Ouellet (à droite) ont des positions opposées sur la communion des personnes divorcées ou remariées, par exemple.
Photo d’archives Le pape François (à gauche) et le cardinal Ouellet (à droite) ont des positions opposées sur la communion des personnes divorcées ou remariées, par exemple.

Coup d'oeil sur cet article

Le cardinal québécois Marc Ouellet serait sur la touche au Vatican. Le pape François a écarté ses recommandations pour nommer de nouveaux évêques, selon des médias européens.

«C’est inquiétant, car c’est le travail du cardinal Ouellet à Rome de proposer des noms au pape, mais celui-ci ignore ses choix au profit d’autres candidats», dit le spécialiste québécois en religions Alain Pronkin.

Il réagit à un article du quotidien français La Croix, qui rapporte ces jours-ci «qu’il est déjà arrivé que le pape François refuse les trois noms que lui soumet le préfet de la congrégation pour les évêques, le cardinal Marc Ouellet [...] et en fasse chercher d’autres de son côté».

Ce serait d’ailleurs survenu à trois repri­ses à Chicago, Madrid et Sydney, selon le magazine L’Espresso.

Trop conservateur

Un journaliste écrit qu’il est très rare pour un pape de faire fi des suggestions du préfet, la fonction du cardinal, mais que «sous le présent pontificat, cependant, cette mise de côté des procédures semble être beaucoup plus fréquente».

Chaque fois, selon M. Pronkin, le pape a directement choisi des candidats avec des idées beaucoup plus progressistes, à son image, et bien loin de celles, conservatrices, du cardinal Ouellet.

«Par exemple, le pape s’est dit favorable à ce que les personnes divorcées et remariées puissent recevoir la communion, alors que le cardinal Ouellet a clairement exprimé son désaccord», ajoute M. Pronkin.

D’ailleurs, le nouvel archevêque nommé à Chicago par le pape, Blase Cupich, s’est lui aussi récemment prononcé pour la communion des personnes divorcées et remariées, de même que pour les homosexuels.

Bonne relation

«Le cardinal Ouellet sera-t-il muté ailleurs?» se demande Alain Pronkin, qui rappelle qu’un autre cardinal qui avait critiqué le pape a récemment eu une rétrogradation.

Il ajoute que c’est le pape Benoît XVI qui avait d’abord nommé préfet le cardinal Ouellet, avec qui il avait beaucoup plus en commun qu’avec le pape François.

L’archevêque de Gatineau, Mgr Paul-André Durocher, assure cependant que le pape et le cardinal Ouellet se rencontrent aussi souvent qu’avant. Ce dernier n’a pas répondu à notre demande d’entrevue.