/news/consumer
Navigation

Amendes en rafale

Un restaurant du quartier chinois reçoit pour 11 600 $ d’amendes d’un coup

Coup d'oeil sur cet article

Le restaurant Cristal Chinois vient d’être condamné d’un seul coup par un juge à 10 amendes totalisant 11 600 $ pour son insalubrité.

Il y a de ces fois où les inspecteurs ne se déplacent pas pour rien. Ce fut le cas lors des 10 visites de la police montréalaise de la salubrité qui a trouvé du canard à une température dangereuse, une grande malpropreté de la cuisine et des excréments de rongeurs.

Les inspections dans le resto de mets à emporter ont eu lieu entre octobre 2014 et juillet 2015.

Chaque fois, un problème majeur dans le commerce du 1002 boulevard Saint-Laurent a incité à demander qu’on impose une amende. Notons qu’il ne faut pas confondre ce resto avec le vietnamien Cristal No 41, situé quelques immeubles à côté.

Canard trop froid

Le 15 mars, un juge a condamné le restaurant chinois à verser un total de 11 600 $, soit six amendes pour la température dangereuse des viandes, trois pour malpropreté et une pour avoir toléré des rongeurs.

Extraits du rapport

« Aliments entre 26 °C et 44 °C dans des réchauds éteints ou brisés » – Les inspecteurs

  • Comptoirs, ustensiles et frigos sales et graisseux.
  • Les employés manipulent la viande, les sacs et l’argent sans changer de gants.
  • Canard, porc, poulet et poisson à des températures dangereuses.

Le fameux canard laqué de Pékin posait particulièrement des problèmes. Lors d’une des visites, la température de 12 canards dans le réchaud se situait à 37 °C alors que la loi impose une température d’au moins 60 °C pour éviter la prolifération bactérienne.

Dans les réchauds, on a aussi vu des tripes de porc à 25 °C et du poulet à moins de 30 °C qui traînaient dans un réchaud qui ne fonctionnait pas.

Après plusieurs visites où la situation ne s’améliorait pas, les inspecteurs ont décidé en mai 2015 d’interdire l’utilisation du réchaud à canards. À la visite suivante, deux mois plus tard, quatre canards traînaient toujours à 25 °C.

«Nous avons acheté de nouveaux réchauds. Tout est maintenant réglé», assure Chao Ming Guan, directeur du Cristal Chinois.

Malpropre

La vermine s’était aussi mise de la partie. Les inspecteurs ont remarqué plusieurs excréments de rongeurs sur le plancher de la cuisine.

C’était aussi la troisième fois qu’on remarquait une malpropreté importante, au point de demander de sévir. L’intérieur des frigos et, encore une fois, des réchauds de viande étaient particulièrement sales et maculés de graisse séchée. Un mur était aussi plein de dégoulinades de gras et d’aliments.

Il faut attendre plusieurs mois après une infraction pour qu’un juge entende la cause et rende sa sentence. Les détails de ces jugements ont été obtenus à la suite d’une demande d’accès à l’information.

Carte interactive