/news/politics
Navigation

Québec investira 200 millions $ dans l’économie numérique

Québec investira 200 millions $ dans l’économie numérique
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le gouvernement du Québec investira 200 millions $ au cours des cinq prochaines années pour accélérer la transformation numérique des entreprises et favoriser l’essor du secteur des technologies de l’information et des communications (TIC).

Le premier ministre Philippe Couillard a dévoilé vendredi son Plan d’action en économie numérique ainsi que le «processus de cocréation de la Stratégie numérique». Ces deux mesures visent à «propulser l’économie québécoise vers l’avenir du numérique».

«L’avènement de l’ère numérique offre au Québec des occasions d’affaires inestimables, a-t-il soutenu. Nous devons être prêts à saisir collectivement ces nouvelles possibilités afin d’amener notre société à l’avant-plan en matière d’économie numérique.»

Le plan d’action de 200 millions $ annoncé vendredi comprend 28 mesures regroupées selon cinq axes d’intervention :1) stimuler l’émergence d’innovations par les technologies; 2) accélérer la transformation numérique des entreprises et l’adoption du commerce électronique; 3) renforcer la position du secteur des TIC comme chef de file mondial; 4) se doter des compétences numériques requises; et 5) assurer un environnement d’affaires attrayant et favorable au déploiement du numérique.

Le gouvernement Couillard prévoit également investir 100 millions $ pour le déploiement d’infrastructures numériques à travers toutes les régions du Québec. Ces investissements permettront notamment d’améliorer la connectivité des ménages et des entreprises situées dans les zones éloignées.

«Le Plan d’action en économie numérique représente une première impulsion pour faciliter et soutenir la transition des entreprises québécoises vers le numérique, a déclaré la ministre de l’Économie, Dominique Anglade. Nous voulons nous doter d’une économie d’excellence numérique, attrayante, ouverte et reconnue sur les marchés mondiaux pour son savoir, son écosystème et ses innovations.»