/world/middleeast
Navigation

Des exécutions toujours plus violentes par le groupe État islamique

Bloc situation État islamique
Photo AFP Une vidéo diffusée cette semaine et dont le Daily Mail fait état montre une nouvelle forme d’exécution employée par les islamistes.

Coup d'oeil sur cet article

LONDRES – Comme si ce n’était pas déjà assez, les horreurs du groupe armé État islamique connaissent un nouveau paroxysme.

Une vidéo diffusée cette semaine et dont le Daily Mail fait état montre une nouvelle forme d’exécution employée par les islamistes. On y voit deux hommes qui, ayant soulevé une grosse roche, s'en servent pour écraser la tête d’un pauvre condamné.

Intitulée «Écraser vos ennemis», la vidéo met en scène la mise à mort d’un soldat de l’armée du Yémen. On y montre, en gros plan, des images insoutenables de la tête écrasée du prisonnier.

On y voit également deux autres prisonniers tués de façon différente: l'un est décapité tandis que l'autre, attaché sur une chaise, est criblé de balles.

La vidéo présente aussi un jeune ressortissant des Pays-Bas, converti au djihadisme, qui se fait exploser dans un attentat-suicide près du palais présidentiel dans la capitale yéménite, Sanaa.

Dans une entrevue publiée par le Daily Mail, les parents du jeune homme, connu seulement sous le nom de Mazen, disent qu’ils sont anéantis. «Il aimait jouer au soccer et il avait des amis. C’était un bon garçon. Nous ne pouvons y croire», confient-ils.