/news/education
Navigation

Quatre ados dirigeront un camping sauvage cet été

La Société des parcs de la Matawinie donne une île à une école secondaire

camping sauvage
Michel Harnois Appolon Laurendeau, Joanie Lemay, Joey Jasmin et Joannie Messier ne chômeront pas cet été et dirigeront le camping de l’île Baribeau à Saint-Michel-des-Saints.

Coup d'oeil sur cet article

ST-MICHEL-DES-SAINTS | Quatre ados de 14 à 17 ans seront à la tête d’un camping sauvage sur une île afin de stimuler leurs talents d’entrepreneurs, une première au Québec.

À l’automne 2015, le directeur du parc régional du lac Taureau, David Lapointe, a eu l’idée d’offrir une l’île à l’École secondaire des Montagnes de St-Michel-des-Saints à la condition que ce soit des jeunes qui assurent sa gestion.

Quatre jeunes ont décidé de monter leur propre camping sauvage sur le site cet été. Ils seront aidés par six autres jeunes.

«On a une chance de partir nous-mêmes une entreprise, ce sera important dans notre CV. C’est le projet de notre vie jusqu’ici», a dit Joannie Lemay, une des étudiantes.

Règles sévères

Même si le camping est géré par des jeunes, les règles seront assez sévères.

Pas de Wi-Fi sur le site, alcool interdit, respect strict de l’environnement, interdiction de jeter des mégots de cigarettes par terre sous peine d’une amende de 20 $ et couvre-feu, voilà autant de règles qui ont été décidées et votées de façon démocratique par la jeune administration.

«C’est sûr qu’on ne peut pas vérifier les sacs de tout le monde, mais les règles seront claires dès le départ et affichées sur le site. On peut avoir du fun même sans alcool», a dit Joey Jasmin.

Les quatre adolescents dirigeront une équipe d’environ dix jeunes qui seront formés pour la relève. «Il n’y a aucun projet semblable au Québec, à notre connaissance, aucun camping n’est géré par des jeunes», dit Gilles Rivest, directeur adjoint de l’école secondaire.

Le site pourra accueillir plus de 50 tentes sur deux sites communautaires aménagés par l’équipe de jeunes.

«Ce qui nous rendrait heureux, c’est que l’endroit soit plein tout l’été», ajoute Joannie Messier.

Les campeurs pourront se rendre sur place avec leurs bateaux ou bien retenir les services de bateaux-passeurs dédiés au projet. L’île Baribeau est située à 5 minutes du village de St-Michel-des-Saints, tout juste en face de la plage municipale.

Activité et Sécurité

Jeux de plage, sentier pédestre, canot, kayak, pédalo, rabaska, visite et interprétation du village englouti de St-Ignace-du-Lac et feu de camp, toutes ces activités seront animées par les adolescents.

Bien que les adultes soient acceptés, l’organisation jeunesse aimerait que ce soit surtout des jeunes qui en profitent. En ce sens, les camps de jour, les organisations comme les scouts et les groupes issus du milieu scolaire seront privilégiés. «On veut que ce soit un camping par les jeunes pour les jeunes», précise Joannie Messier.

Camping du lac Baribeau

  • St-Michel-des-Saints : 164km de Montréal
  • Île Baribeau sur le lac Taureau
  • 5 minutes par bateau du village
  • Sans eau, sans électricité
  • Nombre d’emplacements : 50
  • Clientèle jeunesse privilégiée
camping sauvage
Photo courtoisie