/sacchips/mishmash
Navigation

Confessions à la marche Harajuku

Confessions à la marche Harajuku
Journal de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Samedi avait lieu l’édition 2016 de la marche Harajuku de Montréal, regroupant une centaine de personnes dans le coeur du Parc La Fontaine. Couleurs, perruques et sessions de photos étaient au rendez-vous.

 

Harajuku est un quartier à Tokyo fortement fréquenté par les jeunes qui profitent du weekend, où ils ne sont pas obligés de porter l’uniforme d’école. Les styles Gothic Lolita, Cosplay, Pink, Sweet Lolita, Visual Kei sont présentés par ces jeunes qui souhaitent se distinguer par leur style vestimentaire.

 

La marche Harujuku de Montréal rend hommage à ce qu’est devenue la «mode Harajuku», où des jeunes vont présenter leurs looks uniques devant les caméras des curieux. Plusieurs portaient le look typiquement «Lolita», une mode vestimentaire japonaise aux allures de poupées victoriennes. Jupes bouffantes, longues robes, crinolines, petits souliers et chaussettes avec dentelles, la mode «Lolita» est un réel phénomène qui se divise en plusieurs catégories, telles que «Gothic Lolita» et «Sweet Lolita».

 

Venant de tous les coins de la province, les fans du mouvement se regroupaient d’abord au Parc La Fontaine pour un pique-nique, sans oublier la session de maquillage ou de peaufinage pour avoir un look impeccable avant le départ. Les participants posaient avec aisance devant les caméras de plusieurs photographes pour montrer leurs looks uniques. La plupart avaient fabriqué au moins une partie de leur tenue, expliquant que la passion Harajuku est extrêmement coûteuse et qu’ils doivent trouver plusieurs façons économes et originales de créer un ensemble. 

 

Malgré la pluie originalement annoncée, c’est au grand soleil que la marche a débuté sur la rue Rachel pour ensuite descendre le boulevard St-Laurent jusqu’au quartier chinois. Cette 3e édition de la marche Harajuku de Montréal comptait une centaine de personnes qui ont pris le trottoir pour afficher leurs couleurs avec fierté.

 

Le Journal s’est entretenu avec les participants de la marche Harajuku pour écouter ce qu’ils souhaitaient exprimer. Nous avons rencontré des jeunes motivés, ouverts d’esprits et accueillants! 

 

 Eleonore

Je viens de Toulouse, cela fait du bien de me retrouver en communauté où l’on se sent chez soi!!!

 

Pierre-Alexandre

L’ouverture d’esprit et la diversité ouvrent les possibilités

 

Stéphanie 

Je ne suis pas un vampire, je sors le jour!

 

 

Caroline

Je n’exprime pas souvent ma joie de vivre, mais avec le style décora je peux sortir toutes les couleurs et les émotions qui m’habitent.

 

Princess

Mon style est une façon d’exprimer mon côté girly. En tant que vraie girly-girl, les roses, brillants et personnages adorables sont une façon parfaite pour m’exprimer. Aujourd’hui, je suis avec mes copains du YUKI Hareem. Avec eux, je me sens super confiante, en plus de partager nos passions pour la mode.

 

Sophie

Mon style c’est le Lolita Sweet «Over the top». C’est ma première fois en Lolita en public et j’adore!

 

Vicky 

Je veux montrer un style un peu plus sombre que ce à quoi on est habitués

 

Marian

J’aime beaucoup la Harajuku Walk. Je peux être avec des gens qui me ressemblent.

 

Félix

Très bonne journée avec mes amis. J’aimerais bien rester comme ça une journée de plus, au moins.

Marielise

J’aime m’habiller comme ceci depuis un petit bout de temps; c’est ma passion. J’aimerais bien que ce style soit plus connu au Québec.

 

Maude

Élégance, printemps, féminité. 

 

Jackson

(Je suis ici) pour être avec mes amis.

 

Judith

Mon style varie beaucoup. J’aime porter des vêtements que j’aime, peu importe s’ils sortent de l’ordinaire ou non. Un rassemblement comme celui-ci permet à tous ceux qui, comme moi, s’expriment à travers la mode, de former une communauté et de réaliser que nous ne sommes pas seuls dans notre étrangeté. Et de faire sourire bien des passants!

 

Confessions à la marche Harajuku
Journal de Montréal

Éloïse

Quand on commence à s’habiller d’une manière excentrique, on attire forcément les regards et les commentaires. J’ai dû vraiment faire un travail par rapport à ma personnalité pour pouvoir mettre ce que je voulais sans me soucier du regard des autres, et maintenant ça facilite énormément d’aspects de ma vie.

 

 MJ-Chan

Je suis à la Harajuku Walk car j’avais envie de revoir des gens que je croise en convention. C’est une très belle expérience, car il y a beaucoup de styles différents, que ce soit Lolita ou Visual Kei.