/travel/destinations
Navigation

42 heures à New York

Coup d'oeil sur cet article

Quelque 56 millions de touristes prennent la direction de New York chaque année. La proximité de cette ville, qui se classe régulièrement en tête de liste des 10 destinations américaines les plus appréciées, attire de nombreux Québécois, qui apprécient ses hôtels de classe internationale, son vaste choix de restaurants, ses nombreuses attractions, son agitation et sa démesure. Est-il possible de s’y rendre sans s’y ruiner ?

vendredi

La première chose à considérer est certainement le choix de l’hôtel. Il faut en choisir un bien situé qui permet de faire le maximum de visites à pied. C’est le cas du Dream Midtown, un magnifique édifice du 19e siècle, récemment rénové. En fait, de l’ancien édifice (1895), il ne reste que l’immense aquarium rempli de poissons multicolores qui anime le rez-de-chaussée et le sous-sol.

L’endroit est idéal pour ne rien manquer des principales attractions de New York. Il n’est qu’à quelques minutes de marche du Carnegie Hall, de Central Park, du Rockefeller Center, de Columbus Circle, du MET (Museum of Modern Art ), de Radio City Music Hall, du Lincoln Center, sans oublier Madison Avenue, la 5e Avenue et plusieurs lignes de métro. Peut-on trouver mieux? D’autant que tout y est neuf, que les chambres sont confortables, que le prix est abordable, que le service est empressé et qu’on y propose de nombreux forfaits et activités, là, et dans leur hôtel frère, le Dream Downtown.

210 W 55th St, New York

18 h | Barman improvisé

On suit un cours de mixologie au bar Rickey de l’hôtel. Expérience amusante que celle de réaliser ces cocktails inspirés de grands classiques tirés de l’Encyclopédie de Barman de Daly, en 1903, et réalisés à partir d’ingrédients saisonniers. À noter qu’il est également possible, si l’on est en groupe, de réserver la Guesthouse, la suite Penthouse de la propriété (3 chambres, un salon et une cuisinette), pour le forfait Slumber Party qui comprend des jeux d’époque (Trivia, Twister), cours de mixologie, bouchées, etc.

20 h | Un verre au Lambs Club

Repas au Lambs Club, un restaurant intimiste­­ dans un bâtiment historique du 18e siècle dans lequel le bruit et l’agitation n’ont pas leur place. On peut s’y rendre pour une consommation, que l’on prend près de l’énorme cheminée d’époque en admirant sa décoration art déco rouge et noire ou pour l’ambiance feutrée et la cuisine moderne et inventive du chef Geoffrey Zakarian, réalisée par le chef exécutif Arthur Barrette. Gastronomique­­!

132 W 44th St, New York

22 h | New York la nuit

Retour au Dream Midtown pour un dernier verre tout en admirant les lumières de New York du PHD Terrace, un espace chaleureux à la fois moderne et exotique, situé sur le toit, aux 15e et 16e étages. Un pont de verre relie les deux niveaux, intérieur et extérieur­­, et offre quelques frissons.

samedi

9 h | Une visite au MET

Direction le MET BREUER (prononcer Broyer), le nouvel espace du MET dans un bâtiment historique dessiné par Marcel Breuer. En plus des performances et des résidences d’artistes, on y présente de nouvelles expositions, dont l’extraordinaire Unfinished­­ qui se compose d’œuvres non terminées de grands noms comme Cézanne, Picasso, Monet, Manet et plusieurs autres.

945 Madison Ave, New York

12 h | Traitement de stars

On se dirige vers le Plazza, l’hôtel le plus réputé de New York, dans lequel ont résidé (et résident toujours) de nombreuses célébrités et qu’on a vu dans de nombreux films. Entièrement rénové et transformé, ce magnifique hôtel propose maintenant 282 chambres et 152 appartements privés pour lesquels il faut débourser plusieurs millions de dollars.

Le Todd English Food Hall, situé au sous-sol, permet désormais d’avoir accès à ce lieu autrefois réservé aux seuls bien nantis. On peut donc fouler le tapis rouge de l’entrée et se donner, pendant quelques instants, l’illusion d’être une star. L’escalier mécanique nous conduit vers de nombreux kiosques culinaires et vers la grande salle de restauration d’inspiration européenne du célèbre chef Todd English­­, connu pour son interprétation de la cuisine méditerranéenne rustique. Dans cette salle, neuf stations offrent un voyage culinaire aux saveurs internationales (Ocean Grill & Oyster Bar, Noodle & Dumpling Bar, Pasta Bar, Sushi Bar, Le Grill, Taqueria, Pizza, fromage et charcuterie, Wine Bar and Patisserie).

1 W 59th St, New York

14 h | Balade à Central Park

En sortant, on traverse la rue pour entrer dans Central Park et s’y promener. On en profite pour se rendre à Strawberry Fields et se recueillir au Mémorial John Lennon, tout en jetant un œil au magnifique édifice du Dakota devant­­ lequel il a été assassiné. Après un moment de repos en contemplant le lac ou en louant une barque, on marche jusqu’à la 5e avenue ou jusqu’à Times Square.

17 h | La plage en pleine ville

Histoire de se détendre un peu après tous ces kilomètres de marche, on attrape­­ son maillot et l’on prend la direction de la plage du Dream Downtown, l’hôtel frère de celui où l’on demeure. Plus moderne et moins calme, ce dernier possède une piscine avec fond de verre près de laquelle des chaises longues sont disposées sur du sable importé sur ce toit. Oasis atypique!

355 W 16th St, New York

19 h 30 | Cuisine mexicaine

Rafraîchi et relaxé, on opte pour la cuisine mexicaine du Bodega Negra. Dans un décor de murs d’anciennes barriques de tequila, de costumes de mariachi et de guitares espagnoles, on déguste la cuisine mexicaine épicée du chef Michael­­ Armstrong. Ambiance animée et bruyante.

355 W 16th St, New York

22 h | Cocktails sur la terrasse

Le Dream Downton possède aussi une terrasse PHD aux 15e et 16e étages. On y termine la soirée en admirant une autre vue de cette belle ville qui ne dort jamais­­.

dimanche

10 h | Mémorial du 11 septembre

Impossible de quitter New York sans rendre un hommage empreint de respect aux disparus du 11 septembre 2001 au Mémorial 911. Bien sûr, il faut prendre un taxi, le métro, un CitiBike (si on a le cœur solide) ou encore acheter un billet d’autobus Big Bus et Hop On Hop Off. Après un arrêt aux bassins d’eau du Memorial 911, on fait le parcours touchant du Musée. Avec émotion, on marche sur le site même des tours, on voit les poutres tordues, les escaliers ravagés, les camions éventrés, sans oublier un mur de photos des disparus.

À quelques mètres de là, le Skyline offre une vue des lieux et, quelques pas plus loin, ! la chapelle St-Paul, la plus ancienne église de Manhattan qui a miraculeusement résisté lors de l’attaque du 11 septembre. Située juste en face des tours, elle était le point de relais où ont été rassemblés de nombreux blessés. C’est encore l’endroit où, le 11 septembre de chaque année, les familles des disparus se rassemblent pour pleurer leurs morts.

200 Liberty St #20, New York

12 h | Casser la croûte

Tout juste en face du Memorial 911, le magnifique Brookfield Place, un immense et spectaculaire complexe de bureaux dans lequel on trouve de nombreuses stations pour s’offrir un délicieux repas.

230 Vesey St, New York

À SAVOIR

  • Pour ne rien manquer des attractions, la New York City Pass permet d’économiser 40 % sur 6 grandes attractions (Guggenheim Museum, Intrepid Sea, Air & Spa Museum, 9/11 Memorial & Museum, Empire State Building, Statue de la liberté et Ellis Island), en plus de vous offrir un accès plus rapide à l’entrée. Info : Citypass.com
  • Si l’on aime les comédies musicales de Broadway et que l’on n’a pas pris la ­précaution de réserver ses billets, on peut se présenter au Ticket (coin de Broadway et 47e avenue). Des employés sur place vous informeront des ­billets disponibles.
  • Quelques nouveaux ­projets: une nouvelle ­station métro World Trade Center; des bornes ­LinkNYC pour le WiFi et ­recharger les cellulaires; une nouvelle croisière ­depuis Brooklyn; un ­observatoire en haut du nouveau Trade Center, le SeaGlass Carousel et, à venir, The Hills, un parc avec 4 collines de différentes tailles aménagées sur Governors Island et la New York Wheel, la plus grande roue d’observation au monde (2017).