/misc
Navigation

On ne peut plus simple

Campeau
Photo courtoisie Danièle Beaulieu enseigne une approche incroyablement simple et efficace nécessitant un strict minimum sur le plan de l’équipement.

Coup d'oeil sur cet article

Certains types de pêche exigent de nombreuses connaissances et beaucoup de matériel.

Il existe pourtant une technique à la mouche qui s’apprend en moins de 15 minutes et tout l’équipement requis peut être tenu d’une seule main.

Origine

Tout le monde connaît le lancer à la mouche traditionnel. Depuis une dizaine d’années, on entend de plus en plus parler de la technique de lancer à deux mains, le Spey. Il y a aussi une troisième variante, encore très peu connue, et ce, même si on la pratique depuis plus de 400 ans au Japon.

À l’époque, on optait pour le Tenkara afin de soutirer les poissons de manière commerciale dans les régions montagneuses.

Engouement

En 2014, Danièle Beaulieu découvre cette approche unique qui nécessite un équipement minimal. En fait, il suffit d’avoir en sa possession une canne télescopique de 3,2 à 5 mètres et un fil torsadé ou de fluorocarbone d’une longueur équivalent à une fois ou à une fois et demie la taille de la perche utilisée. Ce qui étonne la plupart des non-initiés, c’est que les adeptes n’utilisent pas de moulinet ni de soie et que leur canne n’a pas d’anneau. Pour ce qui est des artificielles, cette dame se sert de mouches, de grosseur 12 à 18, avec les plumes renversées.

Cette passionnée, de Brossard, avait un emploi dans le domaine de l’outillage industriel. Il y a deux ans, elle a décidé de réorienter sa carrière et de faire la promotion du Tenkara.

Techniques

Le Tenkariste attache sa corde à l’extrémité de la canne, qui se nomme lillian, en se servant d’un nœud coulant. Il projette son imitation d’un insecte émergent en effectuant une seule motion qui consiste à relever la perche jusqu’à la position imagée de midi afin de charger cette dernière. Il la redescend rapidement par la suite jusqu’à 2 heures. En fouettant de la sorte, le fil se déploie et la mouche se dépose tout en douceur à la surface des eaux.

Il est grandement souhaitable d’opter pour une approche furtive pour ne pas apeurer les spécimens tant convoités qui auraient pu être à portée de lancer.

Au fil du temps, Danièle a attrapé avec cette méthode, des mouchetées, des achigans, des ouananiches, des steelheads de plus de cinq kilos, etc., dans les nombreuses rivières du Québec et du nord des États-Unis. Elle espère déjouer cet été un gros brochet ainsi qu’un saumon avec cette technique asiatique.

Dévouement

Celle que plusieurs surnomment Tenkara Ninja offre des formations sur demande et elle organise des activités avec des clubs de pêche à la mouche et des associations partout au Québec. Pour en savoir plus, composez le 450 656-8587 ou visitez le site www.tenkaracanada.net.

Recette

Pour savourer pleinement vos prises, voici une recette de Marie-Noël Hamelin, chef exécutif chez Le 7e sel... Chef privé et traiteur à Grand-Remous, en Outaouais.

Perchaude grillée sur potage au chou-fleur gourmand

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

  • ​500 g de filets de perchaude
  • 60 ml (4 c. à table) de beurre
  • 60 ml (4 c. à table) d’huile de pépins de raisin
  • 2 oignons émincés
  • 1 gros chou-fleur taillé en morceaux
  • 3 tasses (750ml) de bouillon de poulet
  • ½ tasse (125ml) de crème 18 % (ou 35 % pour les audacieux)
  • 6 tranches de bacon grillé et émietté, tiède
  • ½ tasse (125 ml) de grains de maïs congelés du commerce
  • 60 à 90 ml (4 à 6 c. à table) de crème sure
  • Herbes de Provence, sel et poivre au goût

Préparation :

  1. ​Dans un chaudron à soupe, faites revenir à feu vif les oignons dans la moitié du beurre et la moitié de l’huile jusqu’à caramélisation. Versez le bouillon, puis ajoutez les morceaux de chou-fleur. Couvrez et laissez mijoter environ 20 minutes ou jusqu’à ce que le chou-fleur soit tendre et bien cuit.
  2. À l’aide d’un pied mélangeur, réduisez le potage au chou-fleur en purée lisse et ajoutez-y la crème. Goûtez et assaisonnez au goût. Réservez au chaud.
  3. Au four micro-ondes, faites réchauffer le maïs avec 1 c. à table (15 ml) de beurre et remuez souvent. Réservez au chaud.
  4. Dans un poêlon, faites dorer les filets de perchaude avec le reste d’huile et de beurre de 2 à 3 minutes sur chaque face, environ, selon l’épaisseur des filets. Assaisonnez au goût.
  5. Servez le potage dans de jolis bols larges en y déposant un ou deux filets de perchaude. Garnissez de crème sure, de maïs au beurre et de bacon grillé.