/24m/city
Navigation

Sculpture géante du 375e: un cadeau qui coûte 500 000$

Sculpture géante du 375e: un cadeau qui coûte 500 000$
Photo Courtoisie Ville de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Montréal se fera prêter une sculpture géante pour son 375e anniversaire mais devra payer les frais de transport et d'installation de 500 000$.

Cette sculpture sera installée sur la future entrée Bonaventure, à l’angle du boulevard Robert-Bourassa et de la rue Wellington.

Il s'agit d'une oeuvre prêtée à Montréal pour une durée de 25 ans renouvelable par France Chrétien-Desmarais et André Desmarais. En échange, la Ville payera 500 000$ pour assurer son transport et son aménagement. Elle n'a toutefois pas pu fournir le montant annuel des coûts d'entretien.

Selon l’artiste, Jaume Plensa, la sculpture sera facile et relativement peu coûteuse à entretenir. Elle sera faite d’acier inoxydable de haute qualité, un matériau qui résiste bien aux intempéries.

Source appartient à une série d’autres oeuvres similaires qui sont toutes composées de lettres provenant de huit différents alphabets rassemblées en une forme humaine.

«J'espère que cette sculpture représentera un miroir pour tous les Montréalais. Quand ils la regarderont, ils pourront voir qui ils sont. Ça représente la diversité des habitants de cette ville», a expliqué M. Plensa.

Sculpture géante du 375e: un cadeau qui coûte 500 000$
Photo Courtoisie Ville de Montréal

Un «investissement»

Le maire Denis Coderre trouve que ce demi-million de dollars est bien investi.

«Il faut utiliser l'art public comme un outil de développement pour Montréal. Ça amène des gens, ils vont vouloir venir voir cette oeuvre.»

Deux autres oeuvres seront installées sur le même boulevard lorsqu’il sera complété.

«Sur le plan culturel, c'est un legs exceptionnel», croit le maire.

Sculpture géante du 375e: un cadeau qui coûte 500 000$
Photo Courtoisie Ville de Montréal

Oeuvre internationale

La sculpture sera réalisée dans les ateliers de M. Plensa, en Espagne, avant d’être transportée par bateau en pièces détachées jusqu’à Montréal.

Questionné à savoir pourquoi il n’utilisera pas des matériaux provenant du Québec, l’artiste a estimé que «ce n’était pas important» dans le processus de l’oeuvre.

«J'achète l'inox, mais je ne sais pas d'où il vient. C'est une des beauté de la globalisation. Je crois que c'est un problème de se soucier si j'utilise du matériel du Québec ou pas, l'important c'est que je travaille avec l'envie du Québec», a-t-il expliqué.

Il privilégie ce matériau puisque ça lui permet de travailler la transparence de la pièce et tout en s’assurant de sa solidité. Cette transparence lui permettra d’ailleurs d’illuminer l’oeuvre de l’intérieur.

«Ce sera la pièce qui va illuminer autour et non le contraire. C'est grâce à la pièce que toutes les choses autour seront plus jolies», explique-t-il.


Titre : Source
Artiste : Jaume Plensa
Origine : Espagne
Hauteur : 10 mètres
Poids : Inconnu
Matériau : Acier inoxydable
Valeur : Inconnue
Coût du transport : 500 000$
Coûts d’entretien : Inconnu