/news/health
Navigation

L’évolution de la radiothérapie pourra la rendre appropriée pour les cancers ORL

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Après avoir affirmé pendant des années que les effets bénéfiques de l’utilisation de la radiothérapie sur les cancers de la sphère ORL n’étaient pas assez importants pour justifier de tels traitements toxiques, l’évolution des techniques a changé la donne.

Une étude menée par un médecin du Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont a révélé que les traitements de radiothérapie peuvent non seulement être bien tolérés par les patients désormais, mais qu’ils permettent aussi de soulager les problèmes liés à ces formes de cancer.

«Même si le cancer de ces patients n’est pas curable, la radiothérapie peut apporter une amélioration significative de leur qualité de vie», a déclaré le Dr Bernard Fortin, aussi professeur adjoint de clinique à l’Université de Montréal.

Deux centres universitaires ont pris part aux travaux, réalisés auprès de 32 patients qui ont fait l’objet de plusieurs suivis afin d’établir les effets des traitements sur leur quotidien. Les résultats ont démontré que la radiothérapie était bien tolérée et s’accompagnait d’un recul des symptômes, et ce, même en palliation.

Les auteurs envisagent de mener une prochaine étude dans laquelle ils comptent intensifier la dose de rayonnement pour prolonger la durée du soulagement des patients.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans l’«International Journal of Radiation Oncology, Biology, Physics».