/world/america
Navigation

Deux experts du comité sur les Panama Papers claquent la porte

'Transparency row' drove Steglitz to quit Panama Papers committee
Photo d'archives AFP L’expert anticorruption suisse Mark Pieth (gauche), le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz (centre) et le président du Panama Juan Carlos Varela.

Coup d'oeil sur cet article

New York | Le Prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz et l’expert anticorruption suisse Mark Pieth ont quitté le comité d’experts créé après le scandale des «Panama Papers» en raison de «divergences de vues sur la transparence» de leur travail.

«Nous croyons qu’il est essentiel que nos conclusions soient rendues publiques et que les membres du Comité soient autorisés à en discuter librement», expliquent l’Américain Joseph Stiglitz et le Suisse Mark Pieth, après avoir reçu fin juillet une lettre du gouvernement panaméen leur indiquant que seul le président du Panama pouvait décider de publier ou non ces conclusions.

Le comité devait évaluer les pratiques en cours dans le système financier panaméen et proposer des mesures pour renforcer la transparence et la lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent.