/24m/outings
Navigation

Visite guidée à la conquête des fantômes de Montréal

Le comédien Robusquet et le spécialiste des fantômes Donovan King.
Photo 24 Heures, Camille Dufétel Le comédien Robusquet et le spécialiste des fantômes Donovan King.

Coup d'oeil sur cet article

Une randonnée à la tombée de la nuit sur le mont Royal à la découverte des fantômes de la ville : c’est ce que propose aux Montréalais et aux touristes pour la première fois en français l’organisme Montréal Hanté, tout l’été.

Muni d’une lanterne, le comédien professionnel Robusquet parcourt les lieux hantés du mont Royal et et conte au public les meilleures histoires de fantômes de la ville, d’après les recherches du spécialiste montréalais Donovan King. Ce dernier, également comédien, est le fondateur de Montréal Hanté. Il propose quant à lui des visites guidées en anglais. Celles-ci ont lieu surtout certains vendredis et samedis, jusqu’à début octobre.

«Les visites en anglais ont lieu depuis deux ans, mais c’est la première édition en français, il y avait une demande pour ça», lance Donovan King. Un autre parcours de 90 minutes est également proposé dans Griffintown. : Pour y participer, il suffit de s’inscrire sur le site de Montréal Hanté, les visites étant au coût de 20$ par personne.

Mystères de la ville

Pour le parcours du mont Royal, rendez-vous devant le Barfly à 20h, situé sur le boulevard Saint-Laurent au croisement avec l’avenue Duluth. «C’est un bar hanté, précise Donovan King. Il y a aussi un fantôme sur l’avenue de l’Esplanade.» Les visites sont l’occasion de découvrir entre autres le conte de Jack McLean et le funiculaire hanté, et surtout l’histoire de Simon McTavish. «C’est la meilleure histoire de fantômes à Montréal», assure Donovan King.

Simon McTavish était un entrepreneur canadien d’origine écossaise. Son château, érigé en 1800 puis laissé à l’abandon tandis que McTavish disparaissait en 1804, a été par la suite démoli. «Avant sa démolition, il est tombé en décrépitude et il a eu l’air petit à petit d’un crâne blanc grisâtre sur le mont, une espèce de tache qui regardait Montréal avec un regard morbide, pointe Robusquet. Les étudiants de McGill allaient s’y promener, ils voyaient des fantômes, entendaient des bruits étranges...»

Le comédien Robusquet et le spécialiste des fantômes Donovan King.
Photo Camille Dufétel

 

Ce dernier ajoute que la Maison Duggan, actuelle École d’Éducation permanente de l'Université McGill située au croisement entre la rue McTavish et l’Avenue des Pins, aurait été construite à partir de pierres de ce château. «Dans les années 1990, une étudiante ayant rendez-vous avec un professeur dans Maison cette aurait vu apparaître une femme descendant un escalier. Sa sacoche était par terre et aurait volé dans les stores», assure Robusquet.

Du côté de Griffintown, plusieurs mystères entourent le bassin Peel, d’anciens cimetières et les ruines de l’église Saint-Anne. Vous entendrez également parler de l’histoire de Mary Gallagher, la prostituée sans tête.

Fascination

Victime de son succès, le fondateur de Montréal Hanté a ajouté quelques dates à ses parcours. «Ça fascine les gens parce que c’est au-delà de leur zone de confort et ça vient provoquer en eux une question qui n’a pas de réponse : «Y-a-t-il une vie après la mort?, croit le comédien Robusquet. Mais les fantômes, encore faut-il les définir. Ils échappent à nos yeux et à certaines sensibilités, pour moi ce sont des personnes encore en phase de purgatoire, qui n’ont pas lâché prise et qui sont restées ici pour une raison x y ou z.»

Pour les passionnés d’histoire, de fantômes, et les mi-sceptiques mi-curieux, le passionné Donovan King, qui travaille également pour Les Fantômes du Vieux-Montréal, poursuit ses recherches et pense à d’autres parcours pour l’hiver, dans plusieurs bars hantés. «Il y en a beaucoup à Montréal, j’en connais trois dans le secteur de la rue Crescent et deux sur le boulevard Saint-Laurent», assure-t-il.

 

Prochaines visites:

-Sur le mont Royal

  • Mercredi 24 août
  • Vendredis 2, 16 et 30 septembre
  • Samedis 3, 10 et 24 septembre

-Dans Griffintown

  • Vendredis 26 août, 9 et 23 septembre, 7 octobre

 

Des tours privés sont aussi disponibles pour le centre-ville.

Prévoir des lampes torches 

Réservations : hauntedmontreal.com