/news/politics
Navigation

L’ex-maire Michael Applebaum demande encore l’arrêt des procédures

Michael Applebaum
Photo d'archives Michael Applebaum

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-maire de Montréal accusé de fraude Michael Applebaum se dit prêt à subir son procès, mais ça ne l’a pas empêché de demander à nouveau l’arrêt des procédures, ce lundi.

«Je suis prêt à subir mon procès demain, j’étais prêt à y aller il y a des années», avait lancé le maire déchu il y a quelques mois, alors qu’il voulait faire tomber les accusations de fraude à cause des délais.

Applebaum, 53 ans, avait finalement réussi à faire devancer son procès au mois de novembre. Il a toutefois invoqué un nouveau motif pour éviter d’être jugé, cette fois-ci.

«C’est un problème de communication de preuve que l’on pense défaillant», a expliqué Me Pierre Teasdale de la défense, ce lundi au palais de justice.

Notes inexistantes

L’avocat a expliqué qu’il réclamait à la Couronne certaines notes concernant des communications avec un témoin considéré comme crucial. Or, ces notes n’existent pas, puisque les communications en question correspondraient à des appels de courtoisie.

La poursuite a expliqué qu’il pouvait s’agir d’appel pour vérifier si le témoin avait bien reçu une assignation à la cour, par exemple.

La cause, qui a été entendue toute la journée, se poursuivra vendredi.