/opinion/columnists
Navigation

Le multiculturalisme a gagné

Le multiculturalisme a gagné
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

J’ai toujours trouvé pathétiques les gens qui continuent de se battre pour une cause qui est visiblement perdue.

Oui, c’est héroïque, mais vient un moment où il faut savoir regarder la réalité en face et tirer les conclusions qui s’imposent.

C’est peut-être poétique de se battre contre des moulins à vent, mais ça ne sert strictement à rien.

On se bat pour gagner, pas pour le simple plaisir de se battre.

UN GROS EXPO 67

Or, il faut bien l’avouer, la guerre contre le multiculturalisme au Canada (et, par le fait même, au Québec) est perdue.

Les tenants du multiculturalisme gnangnan ont gagné.

Et haut la main, en plus.

Je suis défaitiste ? Non : réaliste.

C’est la réalité, et ça ne sert strictement à rien de se fermer les yeux et de s’enfoncer la tête dans le sable.

Le Canada est profondément multiculturel et le restera. Le multiculturalisme, au Canada, n’est pas le glaçage sur le gâteau.

C’est LE gâteau.

C’est ÇA, le Canada. Un Expo 67 géant, chaque communauté avec son pavillon, ses valeurs, ses costumes folkloriques, sa bouffe, ses antennes satellites, son ghetto...

Quand Justin visite le pavillon de la Chine, il se déguise en Chinois. Et quand il visite le pavillon du Mexique, il se déguise en Mexicain.

Et il en profite pour faire étamper son beau passeport avec sa belle photo...

Chaque groupe dans son coin, et le Canada est content.

Ici, on n’intègre pas, on n’assimile pas, on ne mélange pas.

On cohabite.

LES CHARTES VERROUILLENT TOUT

Il n’y a qu’une façon, au Québec, d’échapper au bulldozer multiculturel canadien qui écrase tout sur son passage, c’est de se séparer.

Et à 70 % de NON contre 30 % de OUI, oubliez ça.

Et si la tendance se maintient, comme dirait l’autre, bientôt, on va atteindre le 80-20.

Il n’y aura que les p’tits vieux en marchette pour jouer de la bombarde derrière Martine Ouellet.

Regardez la CAQ. Le parti de François Legault s’est rendu compte que c’est bien beau, gueuler contre le burkini, mais il n’y a aucune base légale au Canada pour l’interdire.

Nos chartes verrouillent tout.

Même Houdini ne pourrait s’en sortir, toutes les issues sont bloquées et fermées à double tour.

DE FORCE DANS LA GORGE

Il faut rendre à César ce qui lui appartient : les tenants du multiculturalisme ont été brillants.

Ils se sont dit : « Quoi de mieux que l’école pour propager nos idées ? Utilisons les institutions scolaires pour enfoncer notre idéologie dans la gorge des enfants et les transformer en bons petits soldats du multiculturalisme. »

Et ils ont créé le cours d’Éthique et de culture religieuse.

Avouez, c’est génial.

Tu prends des jeunes enfants, et tu leur répètes que critiquer les religions est raciste, xénophobe et intolérant.

Après quelques années de ce régime, tu as une génération complète de zombies, qui grimpent dans les rideaux dès que tu oses dire que telle ou telle pratique religieuse est inacceptable.

« Mais, mais... Ça fait partie de leur culture !!!! »

Et ça tripe sur Justin. Et ça défend le burkini. Et ça applaudit quand la GRC autorise le port du hijab dans ses rangs.

Kumbaya, my lord.

Kumbaya.

Félicitations pour votre victoire...