/opinion/blogs/columnists
Navigation

Gérard Bouchard: le burkini et l'autruche

burkini
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Dans un texte d'opinion sur le burkini publié il y a cinq jours, le docte Gérard Bouchard (ex de la commission Taylor-Bouchard) a lancé les phrases suivantes: "Nous voici donc occupés à disséquer la question du port du burkini sur les plages. Mais sur celles de la Méditerranée, car ici, on n'en a jamais vu la trace".

Je viens de passer l'après-midi au Super Aqua Club de Pointe-Calumet et voici la première affiche qu'on y voit au guichet des billets:

.Affichage de 20160904_143554.jpg en cours

 

Puis, un peu plus loin, au guichet d'information, ceci:

 

Tiens, tiens. Si on n'a jamais vu de traces de burkini au Québec, pourquoi diantre posséder un règlement burkini, vous demandez-vous ?

La réponse vous attend à l'intérieur: en l'espace de trois heures, j'ai vu six femmes en burkini.

Une employée du parc me dit qu'elle en voit passer une dizaine par jour. Le règlement en question existe depuis plusieurs années puisque de plus en plus de femmes musulmanes intégristes le portent mais il a fallu le rendre plus sévère car les modèles n'étaient pas sécuritaires.

Que Monsieur Bouchard soit contre l'interdiction du burkini, parfait.

Mais pourquoi cet homme joue-t-il à l'autruche ? En se fermant les yeux comme si le burkini n'existait pas ici, il pense règler la discussion ?

Mentir sur l'existence d'un phénomène pour mieux discréditer ceux qui s'en inquiètent, n'est-ce pas exactement ce que les gens comme Monsieur Bouchard dénoncent ?

De la part d'un homme qui a présidé une Commission de cette envergure on se serait attendu à ce qu'il fasse au moins quelques vérifications avant d'écrire que le burkini est inexistant au Québec.

Mais peut-être que ce grand intellectuel ne s'abaisse pas à fréquenter les parcs aquatiques avec le bon peuple...

Comment on dit encore ? Ah oui, "Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir".

 

MISE À JOUR: Depuis la publication de ce blogue dimanche soir, un autre reportage est venu ouvrir les yeux de Monsieur Bouchard. C'est un exclusif de Radio-Canada sur les écoles du CSDM.

Et puis les féministes vigilantes du PDF, dont la présidente Michèle Sirois,  m'ont signalé qu'elles avaient déjà tiré la sonnette d'alarme du burkini en 2015. à cause de cette photo du YMCA...